Bangkok nous a conquis ! La capitale de la Thaïlande est une ville où modernité et tradition se côtoient parfaitement. En effet, des perles architecturales se cachent entre les bâtiments modernes et nous y avons vu les temples les plus richement décorés de notre voyage. C’est aussi une ville qui ne dort jamais et ne s’arrête jamais de manger (et pour cause la nourriture est aussi délicieuse de jour que de nuit) !

Pour finir notre séjour en Thaïlande, nous avons passé quatre jours à explorer cette ville grandiose. De notre avis, nous aurions pu rester une semaine complète à Bangkok sans nous retrouver à court d’activités.

 

Que faire à Bangkok ?

Cette immense ville a beaucoup à offrir pour tous les goûts et les budgets. La ville est surtout réputée pour sa délicieuse nourriture de rue et sa vie nocturne mais les fans d’histoire, d’architecture, de shopping, de spa luxueux ou de sports de combat pourront aussi trouver leur bonheur.

1) Se régaler avec la fameuse nourriture de rue de Bangkok (Bangkok street food)

La Thaïlande est très réputée pour sa cuisine et Bangkok est le lieu idéal pour expérimenter les mets des différentes régions. De plus, pas de soucis pour Clémentine qui est allergique au lactose car la majorité des plats n’en contiennent pas. Nos plats thaïlandais favoris sont incontestablement les délicieux desserts et encas sucrés.

Vous trouverez des vendeurs dans beaucoup de rues et de quartiers ainsi que dans les nombreux marchés. Nous avons croisé beaucoup de touristes qui, contrairement à nous, commençaient leur voyage en Thaïlande par Bangkok et étaient très hésitants sur ce qu’ils pouvaient manger. Pour notre part, nous avons trouvé que l’hygiène de la nourriture en Thaïlande est bonne et il nous a paru tout à fait raisonnable de manger dans la rue. Nous respectons cependant quelques principes : choisir un stand qui paraît avoir du succès auprès des locaux, de préférence où la nourriture est cuite devant nos yeux et, en cas de doutes, préférer manger végétarien. Nous évitons aussi les crudités et tout ce qui ne semble pas bien cuit. Comme Bangkok n’est pas loin de la mer il nous a semblé peu risqué de manger du poisson et des fruits de mer. Si vraiment vous avez encore des doutes, choisissez un plat végétarien et fris pour votre premier jour.

La meilleure façon de profiter pleinement sans inquiétude est d’être avec des locaux. Nous avons effectué deux tours avec guide à Bangkok est avons absolument adoré ces expériences qui nous ont permis de découvrir énormément de nouvelles saveurs. C’est aussi une très bonne façon de se sentir à l’aise en arrivant et d’apprendre à choisir ce que l’on veut manger dans le reste du pays.

 

Notre incroyable soirée à manger des délices de la rue avec Bangkok Food Tours

Pour lier vie nocturne et street food, nous avons passé une soirée à se balader en tuk-tuk avec le tour organisé de Bangkok Food Tours. Nous avons adoré visiter la ville en tour organisé. De manière générale ce genre d’expérience nous donne accès à des choses que nous n’aurions pas fait par nous-mêmes.

Lors de notre soirée avec Bangkok Best Eats Midnight Food Tour by Tuk Tuk, nous avons goûté des mets délicieux (recommandés au guide Michelin pour certains endroits) et cela à la façon des locaux. Notre festin était fait de Pad Thai, de nouilles, de plats de la région d’Isaan et de desserts incroyablement bons. Tout était servi dans des petits restaurants, cuits sur du charbon de bois dans des cuisines dans la rue à l’arrière des restaurants ou même directement sur le trottoir devant les restaurants. Le tour organisé nous a aussi permis de découvrir le fonctionnement de ces établissement où la vaisselle se fait aussi dans la rue, c’est très impressionnant à voir.

L’excursion inclue également une visite de nuit du marché de fleurs, un temple (aucun autre touriste ne semble avoir réalisé qu’il était accessible la nuit) et un bar sur un toit. Notre guide Chanya était incroyable et nous a donné beaucoup de d’explications sur la culture thaïlandaise. Grâce à des visites comme celles-ci, nous pouvons prendre confiance pour goûter la merveilleuse street food disponible à travers le pays.

 

2) En prendre plein les yeux en visitant les temples et le palais royal

Le temple de Wat Pho et le Reclining Bouddha

Les temples de Bangkok sont à couper le souffle, les décorations sont incroyables ! Wat Pho est celui qui nous a le plus impressionné avec le superbe Bouddha couché de 46 mètres de long (Reclining Buddha en anglais). Comme nous nous sommes sentis petits face à cette imposante statue ! Il y a de très bonnes opportunités de photos si vous avez la patience d’attendre qu’il n’y ait pas de touriste qui passe devant votre objectif.

Le Palais Royal et le Bouddha d’émeraude

Le Palais Royal (Grand Palace) est aussi une visite très intéressante avec la fameuse statue du Bouddha d’émeraude. Le site est large et il faut prévoir quelques heures pour la visite. Nous vous conseillons fortement de la faire de bonne heure pour éviter les hordes de touristes. Nous avons fait l’erreur de nous y rendre l’après-midi et nous n’avons pas fait la visite entière tellement le monde était difficile à gérer. N’oubliez pas de vous couvrir les jambes ou vous serez contraints d’acheter un pantalon souvenir aux motifs d’éléphants. Ne manquez pas de noter les entrées surélevées qui étaient avant utilisées pour les arrivées de la famille royale à dos d’éléphants. Saviez-vous d’ailleurs que les éléphants blancs sont toujours offerts au roi ?

Le temple de Wat Arun et sa superbe architecture

Wat Arun se situe juste de l’autre coté de la rivière mais n’attire pas autant de monde. Ce temple est aussi magnifique et vaut le détour (en plus la traversée en bateau est une chouette expérience). Pour vous y rendre il suffit simplement de se rendre à l’embarcadère de Tha Tien au bout des galleries et payer votre billet quelques baths.

Le temple de Wat Paknam et son plafond étoilé

Grâce à notre journée avec notre guide Peach de Your Thai Guide nous avons découvert ce très beau temple loin des touristes internationaux. La structure comporte plusieurs étages où vous pourrez observer de nombreuses statues et objets de valeurs liés à l’histoire du pays. Le clou du spectacle se situe au dernier étage avec un magnifique plafond et l’accès à l’extérieur pour observer la vue sur les alentours (et notamment les autres temples et leurs Bouddha géants). Vous pouvez vous y rendre en bateau si vous faites une visite des marchés locaux / flottants des alentours ou bien c’est facile d’accès en taxi.

 

3) Faire un cours de cuisine pour pouvoir profiter de la gastronomie thaïlandaise à la maison

La nourriture thaïlandaise est absolument délicieuse et nous ne pouvions pas quitter le pays sans en ramener un peu à la maison. Vous trouverez des cours de cuisine dans la plupart des lieux touristiques mais Bangkok nous a semblé être une destination parfaite pour prendre un cours dans un prestigieux restaurant.

Nous avons participé à un cours de cuisine dans le fabuleux restaurant Blue Elephant Cooking School & Restaurant Bangkok.

Le cours a commencé en observant le talentueux chef dans une salle aménagé comme une salle de classe. Nous étions assis à des bureaux pour ajouter des notes à nos recettes (bien entendu Clémentine a pris beaucoup de notes et Nicolas aucune). Après cela, nous sommes allés dans une véritable cuisine de restaurant pour pratiquer nos compétences fraîchement acquises. Nous avons appris à préparer trois plats principaux et un désert : un curry massamam au poulet, une soupe avec du poisson, un savoureuse salade au pomelo, poulet et crevettes et un riz gluant à la mangue. Le mango sticky rice étant le dessert favori de Clémentine nous sommes très heureux de savoir maintenant le cuisiner.

Le restaurant est si classe et si professionnel que nous nous sommes sentis un peu intimidés au début. Cependant nous avons été rapidement mis à l’aise et nous avons passé un moment formidable. De plus, nous rentrons à la maison avec les recettes, un tablier, quelques épices et même un diplôme. Cela rendra notre retour beaucoup plus intéressant !

Après la classe c’est l’heure de la dégustation. Il est possible de manger sur place dans le très élégant restaurant ou de prendre à emporter. Même si il est tentant de manger tout de suite les fruits de son travail, nous vous conseillons de prendre à emporter. Il s’agit de trois plats tout de même vous pourrez facilement partager avec une autre personne. Nous avons été très frustrés de ne pas réussir à finir nos plats au restaurant !

Si vous souhaitez aussi faire une visite du marché avant la classe il faut réserver la session du matin.

 

4) Flâner dans les marchés flottants loin des touristes

Les marchés flottants sont une institution de Bangkok et nul doute qu’en faisant vos recherches vous aurez vu les photos colorées. De même sur place vous trouverez de nombreuses offres pour faire une excursion organisée sur la journée. Il y a deux choses à savoir à ce sujet : tout d’abord c’est très loin, environ deux heures de route de la ville, et ensuite c’est devenu ultra touristique. Si bien que sur ces marchés vous trouverez des bateaux de touristes plutôt que des locaux venus se ravitailler.

Nous avons décidé d’essayer d’éviter ces marchés flottants touristiques et nous sommes passés par un guide pour découvrir les marchés où les locaux se rendent.

Grâce à notre merveilleuse guide privée Peach de Your Thai Guide nous avons passé une journée incroyable loin des touristes. Nous avons pu goûter de la street food que nous n’avions jamais vu ailleurs (dont de délicieux desserts) et nous promener le long des canaux dans différentes embarcations entre les petits marchés flottants locaux. Nous avons aussi visité des temples incroyables et même lu notre avenir (de très bonnes augures pour Nicolas et terriblement mauvaises pour Clémentine).

Peach, notre guide, nous a organisé notre journée sur mesure en prenant en compte nos demandes en amont. Au programme :

  • Le temple de Watsai et le minuscule marché flottant
  • Le temple Wat Paknam à Parsi Charoen
  • Le marché flottant de Taling Chan (un autre marché flottant un peu plus grand avec quelques touristes)
  • Le marché flottant de Khlong Bang Luang et son spectacle de danses et de marionettes
  • Le marché de Chatuchak, un immense marché ouvert seulement le weekend mais très touristique

Pour visiter les quatre premiers marchés flottants nous étions en bateau dans les canaux. Nous avons utilisé deux embarcations différentes, une petite que les locaux utilisent et une plus grosse destinée aux touristes et groupes. Nous devons avouer que nous avons été un éclaboussés dans notre petit bateau et que les entrées et sorties étaient un peu compliquées mais c’était une très bonne expérience.

Les marchés sont très intéressants, surtout le Taling Chan où vous pourrez goûter beaucoup de saveurs différentes en petites portions style street food. Les mets que nous avons essayé avec Peach étaient tous nouveaux et inconnus pour nous même après trois semaines dans le pays. Nous n’aurions probablement pas osé goûté de nous-mêmes et nous aurions aussi été bien incapables de choisir sans ses précieux conseils.

Les marchés flottants sont en vérité des marchés au bord du canal. Il y a quelques embarcations qui font la cuisine mais le reste est principalement sur la terre ferme. L’expérience est excellente mais ne vous attendez pas à vous balader sur l’eau très longtemps.

Nous avons adoré visiter avec Peach qui nous a montré les endroits fréquentés par les locaux et très peu par les touristes. L’expérience est très authentique et le guide à l’écoute de nos envies. En effet, chaque tour est unique et adapté. Vous ne ferez donc certainement pas la même chose que nous car votre tour se rapprochera plus de vos envies du moment. Nous recommandons 100% une journée avec Your Thai Guide. C’est un excellent moyen de commencer votre voyage en Thaïlande ou pour démarrer vos quelques jours à Bangkok. Vous apprendrez beaucoup sur la culture, la situation politique et surtout comment tirer parti de l’excellente gastronomie.

 

5) Faire un détour par Chinatown

Le quartier chinois de Bangkok est l’un des plus authentique que nous ayons visité à travers le monde. Cela peut s’expliquer par le fait que la Thaïlande soit très proche de la Chine géographiquement et beaucoup d’expatriés vivent à Bangkok.

Étonnez vous devant les magasins et ne manquez pas de visiter le marché. Nous avons mangé des dumplings incroyables (nous salivons rien que d’y repenser) à l’entrée du marché près de la nouvelle station de métro Wat Mangkon. Derrière l’étalage se trouve en effet quelques tables pour s’asseoir.

De nuit, le quartier s’illumine et gagne en ambiance !

 

6) Découvrir la boxe thaïlandaise : le Muay-thaï

Le Muay-thaï est un fascinant art martial, une pratique ancestrale et très répandue en Thaïlande. Bangkok est l’endroit parfait pour assister à un match ou même s’y essayer. Il faut tout de même noter que c’est une pratique violente qui peut être dangereuse.

Il est possible de prendre des cours auprès de champions, que ce soit pour une après-midi ou plusieurs mois, beaucoup de touristes viennent s’entraîner. Les entraînements se font en toute sécurité si vous ne participez pas à des matchs.

Pour assister à un match et observer l’ambiance effrénée et les parieurs il y a trois possibilités en ville :

  • Se rendre dans un des deux stadium: Lumpinee ou Ratchadamnoen. Attention à bien vérifier les jours de matchs et horaires. Les places sont assez coûteuses mais il parait que l’ambiance est incroyable et l’expérience très authentique.
  • Assister gratuitement à un match dans les studios de la chaîne de télévision nationale CH7, tous les dimanche ou le 3ième mercredi du mois. Les studios sont situés à côté du marché de Chatuchak qui est ouvert le weekend, pratique pour organiser votre dimanche entre boxe et marché.
  • Nous avons eu la chance de tomber par hasard sur une représentation gratuite dans la rue devant un centre commercial. Les matchs étaient très impressionnants et nous avons aussi pu observer des championnes, ce sport n’est pas réservé aux hommes !

 

7) Profiter de la vie nocturne

Comme nous l’avons évoqué dans l’introduction, Bangkok est une ville qui ne dort jamais et nous non plus nous n’avons pas beaucoup dormi lors de notre séjour.

Tout d’abord il est très impressionnant d’observer l’activité devant les vendeurs de nourriture de rue même après minuit (et vous verrez dans les files des endroits populaires des familles avec les enfants en pyjamas).

Où se rendre pour vos soirées ? Vous ne manquerez pas d’options, voici ce que nous avons testé pour vous :

  • Un bar en terrasse sur le toit d’un immeuble pour profiter de la vue sur la rivière, le Palais Royal et le temple de Wat Arun. Vous aurez le choix entre le Eagle Nest (plus abordable) ou le Sala (plus chic dont la vue est légèrement meilleure). Les prix sont élevés mais la vue vaut le coût. Nous n’avons pas testé mais si vous avez le budget il est aussi possible de faire des croisières avec dîner et spectacle.
  • Découvrir le temple de Wat Pho illuminé après le coucher du soleil. Il est possible d’y entrer en soirée. Ce secret semble bien gardé et nous n’y avons croisé aucun autre touriste ! Cependant l’accès au Bouddha couché n’est pas autorisé donc il faudra quand même revenir le voir de jour.
  • Le quartier de Chinatown est très intéressant et on y trouve de la nourriture délicieuse à très bon prix. Nous avons fait la visite de jour mais nous a été recommandé d’y faire un tour la nuit pour y voir l’éclairage et la vie nocturne.
  • Faire une mini-croisière pour sur la rivière de Chao Phraya jusqu’à la jetée Asiatique. Sur place vous pourrez profiter des animations, des magasins, des restaurants et du très chouette marché avec de la street food. Attention cependant les prix y sont plus élevés.
  • Observer la folie et le chaos de Koh San Road. Ce quartier de fête poussé aux extrêmes du tourisme vaut le coup d’œil. Sur place vous aurez droit à des brochette de scorpions et de tarentules, des magasins attrape-touristes, des crocodiles sur des barbecues, des artistes tatoueurs et beaucoup de monde très éméché…
  • Enfin, Bangkok est aussi tristement connu pour son quartier « rouge ». Nous nous sommes rendus dans le quartier de Patpong. Au premier abord c’est un marché et beaucoup de magasins avec des souvenirs de mauvaises qualités destinés aux touristes. En arrivant dans la rue des bars (très animés) nous observons vite de nombreux bars à striptease et des spectacles de drag queen. En marchant plus loin dans le quartier nous sommes tombés sur des ruelles avec de nombreuses femmes « exposées » en ligne pour être « choisies ». Cela nous a profondément dégoûtés et choqués, nous ne recommandons pas la visite de ce quartier.

Nous connaissions malheureusement la triste réputation du tourisme sexuel en Thaïlande, cela ne nous a pas empêché d’être profondément choqués par la clientèle. Nous avons surpris de nombreux touristes d’Europe ou d’Amérique du Nord. Ces personnes qui encouragent le tourisme sexuel encouragent aussi les réseaux de pédophilie, le trafic d’humains et l’esclavagisme sexuel. De nombreux travailleurs sexuels (adultes et enfants) sont amenés de force des pays voisins. C’est d’autant plus horrible que nous nous sommes sentis vraiment impuissants face à cela.

 

Où loger à Bangkok ?

Côté logement, il y a l’embarras du choix. Nous avons choisi de nous éloigner du centre ville afin de profiter de la tranquillité la nuit. Si vous avez d’autres intérêts que faire la fête, nous vous conseillons d’ailleurs d’éviter la proximité avec Koh San Road.

Notre auberge, le Siamaze a été un excellent choix. Bien que l’hôtel/auberge soit situé à l’écart du centre ville, le métro y est tout proche et les trajets en taxis sont très abordables. Notre chambre privée avec salle de bain était très spacieuse et propre. Nous avons même pu profiter d’un balcon. Les petits-déjeuners sont très bons et la cuisine disponible si vous souhaitez cuisiner en plus de la possibilité de commander des plats. Le personnel est incroyablement chaleureux et aidant.

En plus de cela, il y a des activités proposées comme des cours de cuisine, des barbecues et même des sorties en groupe dans le centre de Bangkok. Toutes ces activités sont gratuites ! N’hésitez pas à discuter avec eux pour profiter pleinement de votre séjour et vous organiser au mieux. Nous avons pu assister au cours de cuisine et passer une journée à visiter les temples et Chinatown. Des superbes expériences au cours desquelles nous avons fait des rencontres.

Il faut aussi noter que le Siamaze est situé à côté de l’un des meilleur vendeurs de rue de Pad Thai de la ville : Baan Yai Phad Thai (recommandé par le guide Michelin depuis 2018).

 

Comment utiliser les transports à Bangkok ?

La ville de Bangkok est très bien desservie pour les transports en communs. De plus les bouchons ne sont pas rares donc le métro est une très bonne option. Il faut compter environ moins de 50 bath pour un trajet en métro (il faut payer au guichet en fonction de la distance). Il est assez simple de se repérer sur les lignes. N’hésitez pas à prendre un logement proche d’une ligne de métro qui vous permettra de vous rendre dans le centre rapidement.

Les taxis ne sont pas chers lorsque les conditions de circulation sont bonnes et souvent moins cher qu’un Grab ou Uber. Téléchargez tout de même les applications qui peuvent être très utiles s’il n’y a pas de taxis en vue. Les autorickshaw ou tuk-tuk peuvent être plus chers que les taxis mais sont vraiment une expérience à essayer au moins une fois !

Il est possible de se déplacer en bateau sur la rivière de Chao Phraya pour se rendre par exemple à Asiatique The Riverfront depuis Wat Arun. Le déplacement est très agréable et fera office de mini croisière à prix réduit. Pour trouver un ticket il vous suffit juste de demander à n’importe quel port d’embarquement. Nous avons récupérés nos billets à Wat Arun.

Chao Phraya Bangkok

Bangkok est une mégalopole asiatique très accessible où il est facile de se déplacer. Bien que touristique, il est très facile de découvrir la vie locale. La meilleure façon de faire est de visiter avec des locaux, que ce soit grâce à un tour privé ou en groupe. Nous avons adoré toutes nos expériences (majoritairement culinaires) et sommes impatients de revenir pour en découvrir plus.

Merci pour votre lecture, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire.

Liste de lecture de Clémentine sur Bangkok

  • Le guide de voyage Lonely Planet Thaïlande ou la version anglaise sur Bangkok ou la Thaïlande plus récente
  • Comme le thaï est une langue difficile nous nous sommes équipés du guide de conversation rapide de Lonely Planet (disponible en anglais)
  • Nous sommes encore à la recherche d’un roman adapté, si vous avez des idées laissez-nous un commentaire !
  • Il existe beaucoup de films Hollywoodiens tournaient à Bangkok mais pas forcément les meilleurs… Par exemple Very Bad Trip 2 (The Hangover 2) ou The Beach avec DiCaprio. Cependant ces films ne rendent pas justice à la ville selon nous…

 

Abonnez-vous pour voyager avec nous