Au printemps 2022, nous avons effectué un road trip de 5 semaines autour de l’île Maurice. Notre premier grand voyage (et vol en avion) avec notre bébé, alors âgé d’un an et demi.

Au sommaire de cet article : retrouverez ce que nous avons aimé et nos bons plans en suivant l’ordre de notre road trip.

  • L’ouest  : Flic en Flac, Tamarin, La Preneuse
  • Le nord  : Pereybere, Grand Baie, les plages de Mont Choisy et de Trou aux Biches, Jardin de Pamplemousse, Aventure du Sucre, Château de Labourdonnais, Coin de Mire
  • Le sud  : Le Morne, les plages du sud, le Parc national des gorges de la Rivière Noire, Chamarel, Ebony Forest, Grand Bassin, Bois Chéri, Saint Aubin
  • L’est : Trou d’Eau Douce, île aux Cerfs, temple Sagar Shiv Mandir, marché de Flacq, les plages de l’est
  • Le sud-est : Vallée de Ferney, Mahébourg, île aux Aigrettes, Beachcomber Shandrani Resort & Spa
  • Les activités : excursion dauphins, plongée sous-marine, nature et visites

Le choix de cette destination s’est fait sur plusieurs critères. Tout d’abord, c’est un vol direct depuis la France et il y a peu de décalage horaire, des conditions idéales pour un bébé. Nous avons aussi été séduits par les promesses de la diversité culturelle (notamment au niveau culinaire !), les paysages de l’intérieur de l’île, la beauté des plages et les fonds marins.

Pour notre séjour, nous avons fait le choix de prendre notre temps et de changer de logement environ tous les 5 jours. Nous avons choisi des logements complètement différents (chez l’habitant, petit hôtel, gros hôtel, maison d’hôte, appartements, hôtel luxueux…), dans tous les coins de l’île afin d’en effectuer le tour. Côté transport, nous avons loué une voiture, plus d’informations à ce sujet dans notre rubrique Informations Pratiques.

L’ouest de l’île Maurice

Flic en Flac

Nous avons débuté notre séjour à Flic en Flac dans un appartement proche de la plage réservé sur Airbnb. Il n’y a pas grand-chose à faire sur place, mais il y a accès à des supermarchés. Le Jumbo Express de Flic en Flac est petit mais dépanne bien et il y a aussi le Super U de Tamarin avec beaucoup de choix notamment pour les produits pour bébé (nous avons pu y trouver les mêmes marques qu’en France).

Surtout, la plage de Flic en Flac est magnifique et parfaite pour se baigner. C’est ombragé le matin et la vue sur le Morne est splendide. Probablement l’une des plus belles plages de l’île.

Flic en Flac

 

Restaurants à Flic en Flac

Il y a des cabanes le long de la plage de Flic en Flac, proposant des repas avec des tendances chinoise, indienne ou créole. Les prix varient beaucoup et sont rarement indiqués. Le stand Farata Roti AKA Vinoda propose des délicieux rotis (galettes fourrées avec différents caris de viande ou poisson) à des prix imbattables. Prévoyez de faire un peu la queue avant d’être servis, car c’est très populaire.

Le restaurant Zub Express, proposant des plats indiens ou chinois, nous a aussi plu.

Logement à Flic en Flac

Nous avons apprécié le confort de ce bel appartement proposé par Kévin sur Airbnb, avec la plage accessible à pied. Notre hôte était sympathique, il nous a très bien accueillis et nous a beaucoup aidés tout en restant discret.

Tamarin et excursion dauphin

La plage de Tamarin est agréable. Nous avons toujours trouvé une place pour nous garer. Pour manger, des restaurants et des cabanes bordent la plage. Sur les conseils de notre guide Lonely Planet nous avons goûté les boulettes vendues sur places avec des nouilles, c’était délicieux ! Vous reconnaitrez la cabane au milieu de la plage, avec une queue devant.

C’est de Tamarin que partent beaucoup d’excursions pour aller voir les dauphins, l’île aux bénitiers et la fameuse Crystal Rock. L’île, avec sa vue sur le Morne et ses eaux turquoise, vaut le détour.

Par contre, nous avons été très déçus pour les dauphins. Bien que nous ayons choisi un tour partant tôt et recommandé, nous étions énormément de bateaux et avons eu l’impression de vraiment déranger les animaux ! Il existe une excursion partant très tôt qui part plus loin en mer pour observer aussi les cachalots, cela nous paraît plus respectueux. Nous déconseillons cette activité qui nous a paru néfaste pour les dauphins et regrettons d’y avoir pris part. De plus, le bateau est rentré à grande vitesse avec le vent. Le bruit a fait pleurer notre fils tout le trajet du retour (alors qu’il avait adoré le reste de la journée et le trajet aller).

 

La Preneuse

Nous nous sommes rendus à la plage publique de La Preneuse pour visiter la tour Martello. Le parking est petit, c’était difficile de se garer. La plage ne vaut pas le détour, mais cette visite historique était intéressante. Transformée en musée, il s’agit d’une tour construite pendant la domination britannique afin de se protéger des envahisseurs.

 

Le nord de l’île Maurice

Pereybere

La plage de Pereybere est familiale et appréciable, les couchers de soleil y sont très beaux.

Niveau restauration, il y a quelques cabanes pour manger sur la plage. Nous avons beaucoup apprécié le restaurant thaïlandais Wang Thai. Vous trouverez aussi de quoi vous restaurer au supermarché Wenny’s Pereybere.

 

Logement à Pereybere

Nous avons logé au Pereybere Hotel & Spa, un petit hôtel en face de la plage, avec un personnel très sympathique et un bon petit-déjeuner. Nous avons beaucoup apprécié la piscine sur le toit. Les chambres étaient confortables et pratiques. Le gros point négatif était l’humidité dans l’hôtel et le manque de luminosité dans les chambres.

Pereybere était un bon point de départ pour visiter le nord de l’île.

Grand Baie

Grand Baie est la station balnéaire et le lieu le plus prisé par les touristes. Si vous n’avez pas de moyen de transport vous trouverez tout sur place, magasins, supermarchés, restaurants, bars, activités nautiques… Nous nous y sommes principalement rendus pour effectuer des achats au Super U sur la route vers nos visites et excursions.

C’est aussi une alternative à la capitale de Port Louis, si vous souhaitez être dans un endroit qui bouge et en bord de plage. Nous n’avons pas eu l’occasion (et le temps) de visiter Port Louis. Si vous avez des recommandations sur cette ville, merci de nous les partager en commentaire.

Les plages de Mont Choisy et de Trou aux Biches

La plage de Mont Choisy a été un vrai coup de cœur, nous avions l’impression d’être plus dans la nature avec les arbres qui bordent cette longue plage. Nous nous sommes garés à proximité d’un joli petit temple hindou.

Une autre jolie plage, avec un très bel hôtel Beachcomber, est la plage de Trou aux Biches.

Mont Choisy - Maurice

 

Cap Malheureux

Le petit village de Cap Malheureux est connu pour son église au toit rouge devant la baie. Depuis la plage, la vue sur le lagon est incroyable avec l’îlot Coin de Mire. Le dimanche est la journée la plus animée au village, en particulier aux heures de messe. Le village tient son nom de nombreux naufrage qui ont eu lieu à cet endroit, notamment celui du Saint-Géran qui a inspiré l’histoire de Paul et Virginie (plus d’informations dans notre liste de lecture).

 

Le jardin de Pamplemousses

La visite du jardin de Pamplemousses semble être la plus prisée de l’île par les touristes. Nous y avons fait une visite agréable, qui a beaucoup plu à notre fils qui adore les fleurs, mais cela ne nous a pas non plus semblé indispensable si vous effectuez un séjour court (comme la plupart des touristes).

Nous avons effectué la visite guidée, qui était très intéressante, puis avons continué à explorer un bon moment par nous-mêmes.

 

L’aventure du sucre

La visite du musée de l’aventure du sucre nous a permis d’en apprendre plus sur l’histoire de l’île, tout était très bien expliqué. Nous retenons surtout un déjeuner vraiment délicieux au restaurant adjacent, le Fangourin.

Le Château de Labourdonnais

Le Château de Labourdonnais est une magnifique visite, Clémentine adore découvrir les maisons coloniales ! La maison est belle, et nous avons été impressionnées à l’intérieur par les meubles et la décoration, qui nous ont donné une bonne idée du style de vie de l’époque. Nous étions tôt sur place et avons apprécié de commencer la visite en étant seuls.

Le jardin est aussi impressionnant et agréable, nous avons pu découvrir des espèces dans le verger et le potager.  Nous n’avons pas testé le restaurant mais avons eu une dégustation de boisson, incluse dans le billet d’entrée, le cadre est très sympa. Nous avons préféré déjeuner à proximité, l’occasion de découvrir une autre maison coloniale à la Demeure Saint Antoine.

 

La Demeure Saint Antoine

À seulement 10 minutes en voiture du Château de Labourdonnais, nous avons déjeuné à la Demeure Saint Antoine. Cette ancienne maison coloniale reconvertie en hôtel-restaurant est pleine de charme. Nous avons déjeuné sur la terrasse avec une jolie vue sur le jardin. Les prix y étaient raisonnables même si les portions n’étaient pas énormes.

Historic Marine Goodland

Nous sommes passés rapidement dans cette boutique de maquettes de bateau, où nous avons pu apprécier le travail minutieux des ébénistes.

Coin de Mire

La plage de Coin de Mire (aussi appelée Bain Bœuf) est jolie, mais pas très adaptée pour la baignade avec beaucoup de bateaux. Elle tient son nom de l’îlot situé à quelques kilomètres. Il n’y a pas beaucoup d’ombre dans l’après-midi. Cependant, il y a de belles balades à faire au départ de la plage en la suivant vers le nord. En escaladant quelques rochers, nous avons déniché des petits coins de paradis parfait pour se baigner en toute tranquillité !

Logement : hôtel Coin de Mire Attitude

Nous avons passé quelques jours à l’hôtel Coin de Mire Attitude, un séjour dont nous gardons de très bons souvenirs. Il est situé en face de la plage Coin de Mire, attention cependant il faut traverser une route assez passante pour se rendre sur la plage. Nous avons apprécié la restauration, les piscines, les activités (le club pour les enfants où nous pouvions emmener notre bébé jouer même s’il était trop jeune pour participer), le personnel et la chambre.

Coin de Mire - Maurice

 

Plongée sous-marine à l’île Maurice

Après avoir passé nos certifications PADI Open Water et PADI Advanced pendant notre tour du monde, nous étions impatients de découvrir les fonds marins de l’île Maurice. C’est aussi la raison pour laquelle nous avons passé aussi longtemps dans le nord de l’île.

Crèche locale

Notre première contrainte était la garde de notre fils, et nous avons trouvé (grâce au compte Instagram des blogueurs voyage Un Duvet pour Deux) cette crèche locale qui prend des vacanciers : La Palette. Notre fils a adoré, l’équipe et l’environnement étaient supers et nous avons pu faire deux jours d’adaptation et adapté les horaires à nos plongées.

Centre de plongée Just Diving

Nous avons choisi un centre de plongée à proximité de la crèche, Just Diving. Ce petit centre familial (tenu par des Français expatriés) est bien organisé. Nous avons pu faire une remise à niveau en piscine (comme cela faisait un bon moment que nous n’avions pas plongé). Ils étaient aussi flexibles et arrangeants. Ainsi, nous avons pu faire toutes les plongées que nous désirions dans la contrainte de la garde de notre fils.

Nous avons plongé aux spots suivants :

  • Silver star (une épave)
  • Ti Corail
  • 3 ancres (pour les tortues)
  • Pointe Vacoas
  • Merville

Tout était superbe, nous recommandons fortement de faire de la plongée à l’île Maurice.

 

Le sud de l’île Maurice

Le Morne

Le Morne Brabant est la jolie montagne à 550m d’altitude qui est visible depuis de nombreuses plages du sud-ouest de l’île. Nous avons adoré nous promener au pied du Morne. Après des hésitations, nous n’avons pas tenté la randonnée la plus facile (qui ne va pas jusqu’au sommet), par manque de temps. Il paraît que c’est accessible aux familles, mais que cela reste très escarpé. Laissez nous un commentaire si vous l’avez faite. Il y a aussi un trek pour les plus sportifs.

Le Morne - Maurice

 

Notre logement au Morne

Au Morne nous avons réservé notre logement le moins cher, trouvé sur Airbnb : Chez Meera.

Le petit appartement était confortable, et nous avons adoré la proximité avec notre très gentille hôte qui nous a même offert de délicieux repas. Une superbe expérience chez l’habitant, avec tous les accessoires nécessaires pour notre bébé. L’emplacement était idéal pour toutes les excursions mentionnées au-dessus.

Restaurant à la Gaulette

Il  n’y avait par contre aucun restaurant à proximité de notre logement. Un peu plus loin dans la ville de la Gaulette (lieu prisé pour les expatriés et fans de surf et de kite), nous avons adoré le restaurant familial de cuisine créole Chez Meïlee.

Les plages du sud : le Morne, la Prairie, Saint-Félix, Riambel

  • Le Morne : nous avons beaucoup aimé la plage publique entre l’hôtel Rui et le Marriott au Parking Pointe Sud-Ouest. Si vous poussez un peu plus loin après le Rui, vous aurez une vue à couper le souffle sur le Morne. Nous avons même fait le tour du Morne par route non goudronnée, ça secoue un peu mais c’est très joli.
  • La Prairie : la plage publique de La Prairie nous a offert de somptueux couchers de soleil. En revanche, il n’y a pas beaucoup de fond donc n’espérez pas y nager trop longtemps. Il faut aller loin pour nager avec masque et tuba. Par contre, cela permet d’observer les coraux à pied et nous avons pu ainsi emmener notre fils en voir. Cette plage est peu fréquentée par les touristes, et nous étions heureux d’avoir notre logement à proximité. En revanche, nous avons regretté d’y voir beaucoup de déchets.
  • Saint-Félix : Nous avons aussi adoré la somptueuse plage de Saint-Félix, qui est très bien équipée et était déserte à notre passage.
  • Riambel : la plage de Riambel offre un côté nature très agréable. Par contre la baignade est difficile car les fonds sont rocheux et il y a un peu plus de vagues.

 

Le Parc national des gorges de la Rivière Noire

Notre principale raison de passer une semaine entière dans le sud de l’île Maurice était d’explorer l’intérieur de l’île et en particulier le Parc national des gorges de la Rivière Noire. Seulement, c’est très difficile d’avoir des informations en ligne sur les randonnées. Attention aussi, certaines routes étaient fermées quand nous étions sur place (notamment entre Chamarel et Case Noyale). Le mieux est de bien se renseigner auprès des locaux, en arrivant, avant de prévoir vos itinéraires.

Nous nous sommes rendus au centre d’information à Le Pétrin. Nous avons ensuite décidé de faire la randonnée de Macchabées Kiosk et avons eu la chance de croiser quelques espèces d’oiseaux endémiques ainsi que des singes. Une superbe expérience praticable avec notre fils en porte-bébé. Il y a aussi un autre centre d’information du côté de rivière noire. En s’informant, vous devriez trouver beaucoup d’autres randonnées qui n’étaient pas envisageables pour nous avec un bébé.

 

Chamarel, la terre aux sept couleurs

Avec le jardin de Pamplemousse, Chamarel est la visite que tous les touristes font à l’île Maurice (et qui se retrouve partout sur Instagram). Spoiler, les influenceurs savent prendre des photos sous un certain angle ! La terre des sept couleurs de Chamarel est un phénomène géologique, des dunes de couleurs différentes et délimitées se sont formées. Cela est dû à l’activité érosive du sol de basalte et la combinaison de ses minéraux avec la pluie.

Nous avons été déçus par cette visite. Le site est beaucoup plus petit que ce à quoi nous nous attendions. De plus, le soleil n’étant pas au rendez-vous lors de notre visite, nous n’avons pas observé des couleurs vives. Apparemment, c’est plus visible au coucher du soleil, nous ne le savions pas. L’enclos des tortues n’était pas bien entretenu. Avant le site se trouve une magnifique cascade, mais nous aurions préféré tomber dessus en randonnée plutôt que l’observer du bord de la route.

 

La forêt Ebony Forest

Comme pour Chamarel, l’entrée de la forêt d’Ebony est payante. Cependant, nous recommandons ce parc de conservation et d’écotourisme que nous avons adoré. Cela nous a permis de mieux comprendre l’état et l’évolution de la Forêt primaire de l’île. La randonnée se termine sur un point de vue à couper le souffle. Une plateforme sécurisée est aménagée avec un petit endroit pour acheter des snacks que nous avons apprécié. Cela nous a aussi permis de laisser notre fils marcher librement après sa longue balade en porte-bébé.

 

Les temples de Grand Bassin

Proche du point d’information du Parc national des gorges de la Rivière Noire, à Le Pétrin, se trouve les temples de Grand Bassin et leurs impressionnantes statues géantes. C’est un stop à faire si vous randonnez dans ce coin-là. Prévoyez de marcher un moment si vous voulez en faire le tour et monter voir le point de vue sur le bassin.

Cette retenue d’eau naturelle se trouve dans le cratère d’un ancien volcan. Ce lieu est considéré comme le plus sacré de l’île pour les Hindous Mauriciens qui pensent que l’eau du lac est une résurgence du Gange sacré. C’est un lieu de pèlerinage. Soyez respectueux sur place, notamment dans votre tenue et comportement.

 

Le domaine de Bois Chéri

Un autre lieu hautement touristique de l’île : le domaine de Bois Chéri et ses immenses plantations de thé. Une visite intéressante pour découvrir tout le travail des plantations à la mise en boîte dans l’usine. La visite se finit par une dégustation avec une jolie vue sur le domaine. Nous vous recommandons aussi le restaurant sur place qui offre un très joli panorama.

Pour la petite histoire, le nom du domaine ne fait pas référence à une forêt, mais à l’impératif « Bois mon chéri ».

 

Le domaine de Saint Aubin

Nous avons combiné la visite du domaine de Bois Chéri avec le domaine de Saint Aubin (avec des tickets combinés). Ce domaine, la dernière étape de la fameuse route du thé, est connu pour sa plantation de vanille et sa rhumerie. Sur place se trouve une ancienne demeure coloniale, la plantation de vanille avec des explications sur le cycle de sa production, une serre de fleurs tropicales, et une rhumerie avec dégustation.

Nous n’avons pas été emballés par la visite, mais notre fils a adoré la petite ferme. Nous avons déjeuné sur place.

Domaine de Saint Aubin - Maurice

 

L’est de l’île Maurice

Trou d’eau douce

Nous avons choisi ce lieu en fonction du logement que nous y avions trouvé. Trou d’eau douce est un point de chute bien placé pour l’excursion à l’île aux Cerfs et pour rayonner sur la côte est. Il y a aussi sur place quelques restaurants. Cependant, nous avons eu le sentiment d’y être peut-être restés un peu trop longtemps. Ce sentiment est aussi dû au fait que c’est l’endroit où nous avons la plus mauvaise météo, avec notamment beaucoup de vent quand nous étions sur la côte, de la pluie et des nuages.

Trou d'eau douce - Maurice

 

Logement à Trou d’eau douce

Nous avons passé six nuits à trou d’eau douce dans la maison d’Annalisa, réservée sur Airbnb. Une belle rencontre, avec beaucoup de conseils de visite. Nous avons aussi aimé le jardin et la piscine.

Restaurant à l’est de l’île Maurice

Sur les conseils de notre hôte Annalisa, nous avons réservé dans la table d’hôte chez Mamie Sophie. Un coup de cœur pour ce joli cadre dans le jardin et le repas délicieux.

Excursion à l’île aux Cerfs

Une autre activité très prisée des touristes est l’excursion à l’île aux Cerfs. Ils viennent de toute l’île pour la faire, nous avons pu rejoindre un tour en bateau à pied à partir de notre logement (et conseillé par notre hôte). Nous avons opté pour une journée en catamaran (il existe différentes options) avec un premier trajet dans un plus petit bateau pour voir les cascades de Grand River South East Waterfall. La journée était très sympathique, mais passée principalement sur le bateau. Malheureusement, nous avons trouvé que nous manquions de temps sur l’île. De plus, le bateau n’était pas très adapté pour un jeune enfant (possibilité de tomber) donc nous avons du le garder dans le porte-bébé la plupart du temps.

Il est possible de s’y rendre en taxi bateau depuis Trou d’eau douce, pour moins cher, et de choisir combien de temps passer sur place. Nous voulions y retourner, mais la météo nous en a finalement dissuadé. L’île est très touristique, mais très jolie, et l’eau magnifique pour se baigner, nous aurions aimé avoir le temps d’en faire le tour à pied.

 

Temple de Sagar Shiv Mandir

À Poste de Flacq, nous avons visité le temple hindou de Sagar Shiv Mandir qui a été récemment construit. Il est impressionnant par sa taille et la vue sur le lagon, c’est une visite rapide.

Marché de Flacq

Le marché de Flacq est une visite haute en couleur, authentique et locale. Cependant, il y a aussi des stands si vous cherchez des souvenirs à ramener dans vos valises. C’est un des plus grands marchés de l’île. Les odeurs d’épice restent dans les narines ! Il est préférable de s’y rendre le mercredi ou le dimanche. Côté parking, nous n’avons pas eu de mal à trouver une place à la gare routière.

Marché de Flacq - Maurice

 

Les plages de l’est de l’île : Palmar, Camp de Jeunes et Belle Mare

Notre hôte à Trou d’eau douce, Annalisa, nous a aussi donné des informations très utiles sur les plages des alentours, notamment à laquelle se rendre selon la météo et le vent !

  • Palmar : Il a plusieurs plages à Palmar, nous avons trouvé une jolie plage à l’abri du vent entre 2 hôtels. Cependant, la plage n’est pas très grande (le parking est difficile) et elle est proche de la route. L’autre plage de Palmar est bien plus grande, plus nature mais plus venteuse et il n’y a pas de sable fin.
  • Camp de Jeunes : une plage bien cachée avec une jolie vue, mais où nous avons eu beaucoup de vent.
  • Belle Mare : une très grande plage qui a manqué d’endroits à l’ombre (indispensable avec un bébé).

 

Sud-Est de L’île Maurice

Vallée de Ferney

Nous nous sommes rendus à la Vallée de Ferney depuis Trou d’eau douce. Tout d’abord, la route le long de la côte vaut le détour.

Pour visiter la vallée de Ferney, il faut en payer l’entrée. Il y a plusieurs options possibles avec différents niveaux de difficulté. Nous avons apprécié la randonnée que nous avons choisi, bien que cela fut assez court.

 

Mahébourg

Encore une fois la route depuis Trou d’eau douce est superbe. Nous avions très envie de visiter la ville de Mahébourg, et finalement en arrivant dans cette grande ville nous avons d’abord eu du mal à nous garer (et étions inquiets d’avoir des soucis avec notre parking) puis nous avons été surpris par la pluie. Nous ne sommes restés que le temps du déjeuner et d’une toute petite balade, à regret car la ville semble avoir beaucoup à offrir. N’hésitez pas à partager en commentaire si vous avez pu visiter cette ville.

Excursion à l’île aux Aigrettes

L’île aux Aigrettes est située au large de Mahébourg, nous nous y sommes rendus depuis l’hôtel Shandrani. Le point de départ est la Pointe Jérôme. Une excursion géniale pour nous qui aimons découvrir la faune locale ! Après une courte traversée sur une jolie mer bleue, nous sommes arrivés sur cette petite île corallienne. C’est un site naturel inhabité, classé « Réserve naturelle ».

Nous avons réservé notre excursion directement avec la MWF Mauritian Wildlife Foundation. Cette fondation œuvre pour préserver les espèces endémiques de l’île Maurice. Sur place, avec notre guide et un petit groupe, nous avons pu découvrir la faune et la flore endémique lors d’une balade d’environ 1h30. C’était tout à fait praticable et appréciable avec notre fils qui a adoré observer les différents animaux tels que les oiseaux, les lézards et les tortues géantes. Nous avons pu découvrir l’important travail de la fondation.

 

Notre expérience au Beachcomber Shandrani Resort & Spa

Au fur et à mesure de notre mois sur place, nous avons développé de la curiosité pour les séjours en hôtel de luxe. Ce n’est pas dans nos habitudes et ce n’était pas prévu à la base. Cependant, nous avons décidé de modifier au dernier moment la fin de notre séjour pour tester un de ses hôtels (et après avoir étudié le marché, fait des visites sur place dans un autre hôtel de la branche où nous avons demandé même à voir les chambres et cherché le meilleur prix).

Nous avons donc terminé notre séjour avec quatre nuits dans un hôtel très luxueux : le Beachcomber Shandrani Resort & Spa. Tout était inclus sur place. Donc nous en avons profité pour participer aux activités telles que les sorties snorkeling, bateau à fond de verre et du ski nautique. Notre fils pouvait nous suivre sur le bateau et nous avons toujours eu le temps de nous relayer pour nager en mer. L’accès à la plage, les piscines, le service, les chambres, les repas, tout nous a paru incroyable.

Cependant, nous sommes heureux d’avoir terminé notre séjour ainsi et de n’y avoir passé que quelques jours. Sans quoi, nous imaginons que cela perd de sa magie. Il nous a en effet semblé dommage de venir simplement à l’île Maurice pour s’enfermer dans un de ses ressorts qui poussent à rester sur place plutôt que partir explorer (surtout pour rentabiliser le prix de la chambre) ! Nous avons aussi adoré toutes nos autres expériences de logements très variées.

L’hôtel est très proche de l’aéroport. C’était parfait pour repartir, nous avons d’ailleurs regretté de ne pas avoir rendu notre voiture dès notre arrivée à l’hôtel, car la navette entre les deux nous aurait couté moins cher que les quatre jours de location, mais notre contrat n’était pas modifiable. Nous avions peur du bruit, mais ce n’a pas été du tout un problème, le trafic aérien n’était pas intense et l’animation des décollages (surtout après le coucher du soleil) a énormément plu à notre fils.

 

Informations pratiques pour un séjour à l’île Maurice en famille

Transports à l’île Maurice : location de voiture

Pour nous déplacer, nous avons décidé de louer une voiture pour l’intégralité de notre séjour. Ce n’est pas nécessaire sur place, mais c’était plus simple pour aller partout avec notre fils et changer de logement avec les bagages. Après avoir comparé les prix en ligne, nous avons réservé dans une entreprise locale, mais disponible directement à l’aéroport. Par souci d’économie, nous avons choisi le plus petit modèle possible, un petit pot de yaourt 4 places. Nous avons dû faire de belles parties de Tetris pour y caser nos valises avec un coffre quasi inexistant, mais nous avons toujours réussi. La voiture était fournie avec un siège auto pour bébé de qualité discutable.

La conduite n’est pas évidente, même si nous avions déjà conduit à gauche. Les voitures roulaient autour de nous à des allures dangereusement différentes, et déboulaient un peu sans prévenir. Nous avons évité la conduite de nuit au maximum (même si le soleil se couche à 18h) car l’éclairage n’était pas très bon. Nous avons trouvé que les routes sont plutôt en bon état.

 

Carte SIM

Pour nous trouver notre route, nous avons utilisé Google Maps, grâce à une carte SIM achetée à un stand directement à l’aéroport chez l’opérateur EMTEL.

Langues

La diversité culturelle de l’île se reflète dans les nombreuses langues parlées. La langue plutôt utilisée pour l’administration est l’anglais, mais le créole mauricien et le français semblent plus couramment parlés. Nous vous conseillons d’apprendre quelques salutations en créole. Cependant, nous préférons ne pas vous en écrire, car il faut les entendre pour bien les maîtriser.

Assurance voyage

Même sans enfant, nous ne voyageons jamais sans assurance ! Chapka nous a accompagné pendant notre tour du monde avec la formulaire Cap Aventure et nous avons été entièrement satisfaits de notre prise en charge lors de nos quelques soucis de santé.

Pour ce voyage, nous avons opté pour le contrat Cap Assistance 24h/24 afin de couvrir toute notre famille pour ce voyage plus court. Nous sommes un peu plus mitigés. Ce n’est pas le même fonctionnement que le Cap Aventure et il faut beaucoup de patience pour être remboursé.

 

Notre avis sur l’île Maurice

Avant notre voyage, nous avions entendu des avis très divergents sur l’île Maurice. Notamment que nous étions fous de rester si longtemps sur place, nous allions nous ennuyer ! Alors peut-être qu’en restant enfermé dans un hôtel de luxe, l’ennui vient après une dizaine de jours…

En tout cas, nous aurions pu (et aimé) rester plus longtemps sans nous ennuyer. Nous avons eu la volonté de voyager lentement pour profiter avec notre bébé. Ainsi nous avons pu faire le tour de l’île, pour éviter les longs trajets, en restant entre 4 et 6 jours par logement. C’était parfait ! La variété des paysages, les différentes activités, la gentillesse des locaux et les belles rencontres, la panoplie de logements et la diversité de la nourriture (un point si important) nous ont gardés émerveillés chaque jour.

Rodrigues

Notre seul regret est peut-être de ne pas avoir suivi notre plan initial qui était de nous rendre aussi une semaine sur l’île de Rodrigues en faisant un aller-retour depuis Maurice. Cette île a l’air magnifique, très différente d’un point de vue culturel et beaucoup plus sauvage. Finalement, comme c’était notre premier voyage en famille, nous avons eu un peu peur du manque de structures sur place en cas de problème.

Après en avoir discuté avec les locaux (notamment certains vivant à Rodrigues), nous pensons que nous aurions pu réaliser ce voyage. Il y a d’ailleurs un hôpital sur place. D’un autre côté, nous avons tout juste eu le temps de faire tout ce que nous voulions sur l’île Maurice. Ce voyage en plus aurait écourté notre séjour sur place.

Maurice

 

La liste de lecture de Clémentine sur l’île Maurice

  • Le guide Lonely Planet Maurice et Rodrigues 
  • Un album jeunesse, Grand Mama par Corrine Fleury et Sébastien Pelon, publié localement par l’éditeur Atelier des nomades. Un magnifique album écrit autour d’une berceuse traditionnelle.
  • Le roman Paul & Virginie écrit par Bernardin de St-Pierre et publié en 1788. Une lecture fluide et prenante pour un roman du XVIIIe siècle. Les descriptions des paysages, des conditions de vie et même de la politique, sur l’île Maurice à l’époque sont très intéressantes.
  • Le roman le Chercheur d’Or, par le prix Nobel de littérature J.M.G Le Clézio, pour partir à la recherche d’un trésor de pirate de l’île Maurice à Rodrigues.