Nouveau mois : nouveaux pays. Nous n’avions aucun plan fixe pour le mois de juillet et nous avons finalement parcourus 3 autres pays d’Asie du Sud-Est !

Malaisie

Nous avons commencé le mois par un vol à partir de l’île de Java (en Indonésie si vous avez bien suivi la dernière newsletter) à destination de la capitale de la Malaisie : Kuala Lumpur.

Nous avons été très agréablement surpris par cette grande ville asiatique. En particulier, nous avons apprécié l’architecture et la diversité culturelle propre à la Malaisie. Mais ce ne sont pas les seules raisons de notre excellent séjour à Kuala Lumpur, nous avons aussi :

  • retrouvé des amis en train de faire un tour d’Asie (et ça change tout d’être entre amis)
  • profité des excellentes et abordables offres de logements sur place : un appartement tout équipé dans une tour avec piscine et jacuzzi sur le toit au 42ième (la vue était meilleure que dans les bars branchés aux sommets des grattes ciel)
  • pu manger des plats variés de toutes nationalités
  • fait des achats plus que nécessaires grâce aux nombreux centres commerciaux géants

 

Les meilleures choses à faire à Kuala Lumpur

Après 5 jours à explorer la ville, nous vous avons sélectionné notre top 13 des choses à faire et à voir à Kuala Lumpur en Malaisie.

 

Nous sommes ensuite partis en train et ferry sur l’île de Penang où nous avons notamment visité la ville de Georgetown classée patrimoine mondial de l’UNESCO et l’un des plus grand temple bouddhiste d’Asie du Sud-Est. Néanmoins, nous devons admettre que nous avons été déçus par Penang et avons regretté de ne pas nous être rendus directement en Thaïlande où nous aurions eu le temps de visiter le Nord. Mais ce n’est pas grave, nous visiterons le Nord de la Thaïlande lors d’un prochain voyage en Birmanie ou au Laos !

 

Thaïlande

Le passage de frontière entre la Malaisie et la Thaïlande fût difficile. En effet, en Indonésie et en Malaisie nous pouvions utiliser Google traduction et avions appris quelques mots de base comme l’écriture est en alphabet latin. Par contre l’écriture Thaï est dérivée du khmer et ressemble au sanskrit, autrement dit c’est complètement illisible pour nous ! Le passage fût d’autant plus stressant que la frontière est un endroit potentiellement dangereux selon le site du gouvernement français. Après notre laborieux passage, nous avons pris un train couchette. Le voyage en train valait vraiment le coup d’être passé par le Nord de la Malaisie. C’était comme si nous étions à bord du Poudlard Express (veuillez nous excuser la référence à Harry Potter). La grande classe : des sièges couchettes très confortables avec un repas digne d’un restaurant. Dans le wagon d’à côté, les fenêtres et les portes étaient grandes ouvertes et nous pouvions voir le paysage défiler. Sur notre itinéraire nous essayons de faire le moins possible de trajet en avion, notamment pour des raisons environnementales, et au final nous ne regrettons pas cette expérience !

Pour célébrer l’anniversaire de Clémentine, nous nous sommes rendus sur l’île de Koh Tao située dans le golfe de Thaïlande. C’était tellement paradisiaque que nous sommes restés plus longtemps. Nous avons vu des couchers de soleil magnifiques et des plages incroyables. Les fonds marins étaient superbes et comme cadeau d’anniversaire nous nous sommes équipés avec nos propres masques de plongée. Cela nous a permis de faire de la nage avec masque et tuba depuis la plage.

Ensuite, nous sommes retournés dans les terres dans la ville de Hua Hin. La ville nous a servi de base pour la visite de parcs naturels. Notre première rencontre avec des éléphants dans leur habitat naturel fût un moment très émouvant dont nous nous souviendrons toute notre vie. Nous avons été chanceux et en avons croisé des familles entières.

De nos jours, il y a malheureusement plus d’éléphants en captivité qu’en liberté en Thaïlande. Depuis le début de notre voyage en Asie, nous avons été témoins de nombreuses maltraitances envers des animaux sauvages. De plus, ces pratiques sont encouragées par certains touristes internationaux. En Thaïlande, c’est par exemple le cas pour les tigres ou les éléphants.

La semaine prochaine, nous publierons sur notre page Facebook un post avec plus de détails sur les pratiques touristiques dangereuses pour les éléphants. En attendant, n’hésitez pas à nous écrire si vous avez des questions.

Nous vous disions dans la dernière newsletter que l’Asie récupérait nos déchets plastiques mais visiblement aussi nos pires touristes… Nous connaissions malheureusement la triste réputation du tourisme sexuel en Thaïlande, cela ne nous a pas empêché d’être profondément choqué par la clientèle. Nous n’avons rien remarqué dans les autres destinations où nous avons séjourné. C’est  seulement dans la ville de Hua Hin que nous avons été confronté à cette terrible réalité. Cette station balnéaire est très réputée car c’est le lieu de vacances de la famille royale.

Nous avons été très surpris de découvrir que cette ville est aussi prisée des touristes sexuels masculins âgés d’une soixantaine d’années… La plupart sont francophones : français, suisse ou canadien… Si bien que la ville regorge de restaurants français (il ne faudrait pas qu’ils soient trop dépaysés, ce n’est pas pour ça qu’ils voyagent jusqu’ici…). Ces occidentaux qui encouragent le tourisme sexuel encouragent aussi les réseaux de pédophilie, le trafic d’humains et l’esclavagisme sexuel. De nombreux travailleurs sexuels (adultes et enfants) sont amenés de force des pays voisins. C’est d’autant plus horrible que nous nous sommes sentis vraiment impuissants.

 

Cambodge

Après avoir beaucoup tergiversé, et comme nous n’avions plus le temps de faire les deux, nous avons choisi au dernier moment de nous rendre au Cambodge plutôt qu’au Nord de la Thaïlande où la saison des pluies est déjà plus avancée. Le passage de frontière via un bus de nuit fût encore une grande aventure…

Nous nous sommes venus dans la ville de Siem Reap pour visiter les ruines des temples d’Angkor Wat (visible depuis l’espace). Nous avons trouvé tellement plus que cela au Cambodge qui est un pays coup de cœur de ce tour du monde. Nous regrettons de ne pas être restés plus d’une semaine et notamment de ne pas avoir eu le temps d’aller visiter les villages côtiers et les îles.

L’histoire récente du Cambodge, et en particulier les conflits avec les Khmers rouges, nous a choqué et ému. Nous avons d’autant plus été choqués du peu de connaissances que nous avions sur ce sujet et de pas l’avoir étudié lors de notre scolarité. La reconstruction de ce pays victime des guerres de ses voisins est époustouflante. Un quart de la population a été tué dont tous les intellectuels (médecins, professeurs ou n’importe qui portant des lunettes…). Cela fait à peine vingt ans que les conflits se sont calmés et les campagnes et forêts sont encore minées. Bien que ce soit un des pays les plus pauvres que nous ayons traversé, nous avons trouvé les locaux incroyablement bienveillants. Nous avons pu beaucoup discuter avec eux des horreurs qu’ils ont traversées sous le régime de Pol Pot et les guerres qui ont suivi, c’est incroyable de pouvoir entendre de tels témoignages.

 

En attendant l’article sur blog, retrouvez plus de détails sur notre séjour sur notre page Facebook. Nous avons publié sur notre visite des templesl’histoire du pays et les rencontres avec les locaux, les villages aux alentours et nos activités.

 

Bangkok

Après notre crochet d’une semaine au Cambodge nous sommes retournés à Bangkok. L’endroit parfait pour savourer la cuisine de toutes les régions du pays. Nous nous sommes lancés dans des tours de marchés locaux à travers la ville et avons goûté énormément de « street food », les plats offerts par des vendeurs ambulants dans la rue. Nous avons aussi visité des minuscules restaurants (dont certains recommandés Michelin) où la cuisine se fait au charbon directement dans la rue sur le trottoir devant le restaurant. La vaisselle se fait aussi dans des bassines dans la rue. Ce fût aussi l’occasion pour nous de prendre des cours de cuisine. Nicolas adore cuisiner et Clémentine adore manger ! N’hésitez pas à nous demander une démonstration à notre retour.

La ville de Bangkok est très agréable et nous visitons aussi les superbes temples avec leurs statues géantes de bouddha.

 

Et après ?

Le mois d’août c’est pour nous deux destinations très différentes qui promettent d’être très intenses : l’Inde et les Seychelles. Nous ne vous cachons pas que nous sommes un peu inquiets pour l’Inde et très impatient de découvrir les Seychelles, rendez-vous dans un mois pour nos impressions ou avant cela sur les réseaux sociaux (Facebook et Instagram) !

Bien que nous soyons toujours en voyage de noces, c’est déjà notre anniversaire de mariage !