Nos premiers pas en Asie ont été effectué lors de ce tour du monde. L’Indonésie est un pays immense (plus de 17,500 îles). Chaque île et région se compose d’une culture et d’un environnement différent. Nous aurions facilement pu passer six mois à explorer ce pays. Cependant, le visa touristique gratuit se limitant à un mois, nous nous sommes limités aux visites des îles de Bali et Java. Il est possible de payer pour un Visa de deux mois, mais celui-ci doit quand même être renouvelé après un mois et cela n’est pas possible partout et peu s’avérer compliqué.

Venant d’Australie, nous avons atterri à l’aéroport de Denpasar sur l’île de Bali après un vol direct de quelques heures.

Sur l’île de Bali, à la découverte de sa culture et son hindouisme si particulier ainsi que de ses superbes fonds marins, nous avons visité : le sud (Kuta, Seminyak, Canggu et Sanur), le centre avec Ubud et le nord de l’île (Munduk et Pemuteran) ainsi que l’île adjacente de Nusa Penida.

Il y a aussi des activités pour tous les goûts sur l’île, nous avons testé : la plongée, des visites de temples, un massage, des lâchés de bébés tortues à la mer, un cours de yoga, un tour culturel à vélo, des spectacles de danses traditionnels, et des succulents repas.

Sud de Bali

Proche de l’aéroport, les plages du Sud de Bali sont la partie la plus touristique de l’île. Cette région a aussi la mauvaise réputation d’être remplie d’Australiens venus faire la fête pour pas cher. Il y a énormément de monde sur place et la circulation est si infernale qu’il en est difficile de se déplacer à pied. Cependant, il y a de belles visites à faire et c’est incontestablement le meilleur endroit pour le shopping et les sorties.

Le point le plus au sud de l’île, la péninsule de Bukit, est une partie que nous n’avons pas visité mais nous avons entendu d’autres voyageurs dire que c’est très joli et plus calme.

Kuta

Les villes de Kuta et Legian sont bondées de touristes. Cela signifie aussi des vendeurs très insistants pour vous proposer des tours, massages ou taxis (ce que nous avons trouvé oppressants).

Mise à la mer de bébés tortues avec Bali Sea Turtles Society

Nous nous sommes rendus à Kuta afin de participer à la mise à la mer de bébé tortues avec l’association Bali Sea Turtles Society.

D’avril à octobre, il est possible d’aider cette association à amener à la mer les bébés tortues des nids qu’ils ont sauvés. En effet, les œufs de tortues se font presque systématiquement manger par des prédateurs (animaux et humains).

Pour participer, il faut aller chercher son ticket à 16h à la plage de Kuta et à 16h30 chacun récupère une tortue dans un petit récipient (interdit de les toucher) puis surveille que sa tortue a bien réussi à partir en mer. C’est gratuit, mais l’association fonctionne grâce aux dons. Certains jours il n’y a pas assez de tortues prêtent à partir à la mer, surveillez donc les annonces sur leur page Facebook et Instagram.

C’est une expérience absolument incroyable !

Kuta, Bali Sea Turtles Society, Bali

 

Seminyak

Seminyak est maintenant le lieu qui a le plus de succès auprès des touristes à Bali. C’est dans ce quartier que nous avons passé nos deux premiers jours sur l’île, et nous avons trouvé que c’était une bonne introduction. Seminyak est plus central que Canggu et quand même moins bondé que Kuta. En effet, il est possible de s’y déplacer à pied malgré la circulation.

Notre hôtel à Seminyak

Tout d’abord, nous avons adoré notre séjour à l’hôtel Raja Gardens dans le quartier. C’est un parfait compromis entre un hôtel luxueux et un bungalow plus traditionnel. Le jardin (avec une grande piscine) est magnifique et relaxant, c’est incroyablement calme et pourtant si proche des animations du quartier. La plage se situe à quelques pas. Notre chambre avait un lit à baldaquin et un balcon avec des meubles en bois typique des intérieurs balinais. Cet hôtel, qui existe depuis une quarantaine d’années, reflète le style des hébergements avant que le boom touristique n’engendre la destruction des jardins traditionnels au profit de plus de logements. Il s’agit d’un des derniers hôtels du coin avec un grand jardin balinais.

Vous pouvez contacter le propriétaire directement par email pour votre réservation : jdw@eksadata.com.

 

Les massages à Bali

Pour notre premier jour sur l’île, il nous a paru naturel de commencer avec un fameux massage balinais. En effet, à Bali il est possible de s’offrir un spa luxueux sans se ruiner. Nous avons donc décidé de tester pour vous le « Meilleur massage de Bali » à Jari Menari ! Nous n’avons pas été déçus. Une expérience détente qui vaut vraiment le coup.

Le massage Jari Menari que nous avons reçu était une fusion, associant le massage indonésien traditionnel aux techniques suédoise, thaïlandaise, Esalen et Breema Shiatsu. Ce qui rend ces massages uniques c’est la façon dont tout le corps est abordé à la fois, avec de longs mouvements. Nous avons décidé de faire le « massage parfait » qui dure 90 minutes. Ensuite, nous avons été profondément détendus, rajeunis et prêts à explorer à nouveau. Nous avons choisi le massage parfait, « The Perfect Massage », qui dure 90 minutes.  Les lieux sont très bien décorés et très propres. Votre masseur vous donne un sarong et, une fois changé, vos affaires personnelles vont dans un casier dont vous gardez la clé. Avant et après le massage, vous pouvez vous doucher et profiter des agréables savons. De plus, vous pouvez choisir de faire votre massage seul ou avec votre moitié sur la table d’à côté.

 

Canggu

Canggu est le nouveau village à la mode pour les expatriés et touristes. C’est aussi très prisé des surfeurs. Relativement proche des lieux populaires, le village est un peu plus dans la nature et il est possible d’y louer une villa avec vue sur les rizières (pour le moment…). Cependant impossible de s’y balader à pied, il n’y a même pas de trottoirs. C’est un point vraiment négatif pour nous qui ne nous sentons pas assez à l’aise pour conduire ici.

Il y a des restaurants sympas pour travailler quelques heures dans le village, nous avons aimé l’ambiance et la vue sur les rizières de Milu by Nook (mais les boissons et desserts étaient meilleurs que les plats).

Le coucher de soleil sur la plage, une tradition à Bali

Sur la plage qui borde Kuta, Seminyak et Canggu, la tradition pour les locaux, expatriés et touristes est de se retrouver pour observer le coucher du soleil. Un super moment qui peut être agrémenté d’un verre ou d’un plat (bon marché) les pieds dans le sable à l’un des nombreux établissements sur la plage. Attention cependant à ne pas vous faire uriner dans le dos par les nombreux chiens qui traînent sur place !

Vous pourrez aussi y observer les cerfs-volants fait maison des locaux et la dextérité des enfants qui arrivent à les faire voler si haut ! Le cerf-volant est un art et une véritable institution à Bali. En effet, selon la croyance hindouiste, le cerf-volant est le sport favori des dieux.

Seminyak, Bali

 

Sanur

Situé de l’autre côté de Denpasar, nous avons préféré la ville de Sanur. L’emplacement est stratégique, proche de l’aéroport et des bateaux pour Nusa Penida, Lombok et les îles Gilli. Nous avons d’abord eu une mauvaise expérience au niveau des bateaux pour Nusa Penida où les vendeurs et taxis sont très insistants. Mais nous y avons passé deux nuits et nous avons trouvé que la ville était plus calme. La plage en particulier nous a plu : elle est très belle, il y a une marche à faire, il y a peu de monde et la mer qui est protégée des vagues est plus propice à la baignade et aux activités telles que le kayak et le paddle-board.

Pour manger, nous vous conseillons le restaurant sur la plage Nelayan Sanur Bay qui propose un plat au crabe « seafood crab curry » vraiment délicieux (un peu cher mais cela vaut le coût).

C’est aussi à partir de Sanur que nous avons effectué une plongée sur l’épave USAT Liberty avec Crystal Divers. Cette épave peu profonde est aussi accessible en snorkeling. Après avoir été récupéré par l’équipe et avoir fait la route en mini bus jusqu’aux plages du nord (à travers des paysages magnifiques) nous avons effectué nos deux plongées en partant directement à pied de la plage. Il est aussi possible de partir de Sanur avec Crystal Divers pour effectuer des plongées autours de Nusa Penida.

 

Cours de Yoga à Bali

Bali est un endroit parfait pour pratiquer le yoga, que vous soyez experts ou débutants.

Nous avons pris un cours à Power of Now Oasis. Tout d’abord le cadre est superbe : sur la plage, à l’étage d’une structure en bambou avec vue sur l’océan. Le cours était très bien, adapté à tous les niveaux et la professeure très attentive. Le prix est aussi très abordable. Enfin, dans le jardin relaxant se trouve une vache sacrée qui a le titre de maître de méditation !

 

Centre de Bali – Ubud

Ubud est le lieu le plus célèbre à Bali pour s’imprégner de l’intrigante culture balinaise. Dans cette ville vous pourrez observer des danses balinaises, visiter des temples, pénétrer dans une forêt sacrée de singes, profiter des marchés, suivre des cours de yoga et de méditation ou encore très bien manger.

C’est aussi l’un des endroits les plus touristiques de l’île. Il y a énormément de monde et la circulation est infernale, c’est assez loin du lieu relaxant que nous avions en tête.

Les visites à faire à Ubud

  • Les temples : ne manquez pas de visiter des temples hindouistes à Ubud. Le palace d’Ubud nous a beaucoup plu mais il est très touristique. Nous avons préféré l’ambiance du temple Pura Gunung Lebah qui surplombe deux rivières se rejoignant ou le temple Pura Dalem Ubud et son impressionnante porte. Attention il est nécessaire de porter un sarong.
  • La balade de Campuhan Ridge Walk est très sympa à faire : prévoyez quelques heures pour vous rafraîchir avec une noix de coco dans les petits cafés au bord des rizières.
  • La forêt des singes : nous sommes mitigés au sujet de la visite de la Mandala Wisata Wenara Wana. Nicolas a trouvé cette visite fascinante et Clémentine a passé un mauvais moment. Les singes étaient très intéressés par les contenus de nos sacs à dos. Ils n’ont pas hésité à monter sur Nicolas pour essayer de fouiller dans son sac, certains se sont même battus sur son dos ce qui a été assez stressant. Nous avions pourtant respecté à la lettre les consignes et n’avions absolument aucune nourriture sur nous. Nous avons rencontré des touristes moins prudents qui se sont tous fait mordre parce qu’un membre de la famille a sorti une barre de chocolat de sa poche. Le prix de l’entrée est assez élevée et maintenant nous sommes un peu craintifs envers les singes croisés dans la nature.
  • A quelques kilomètres en dehors de la ville (nous nous y sommes arrêtés en chemin) se trouvent les majestueuses rizières en terrasse Tegalalang. Les paysages sont somptueux mais c’est encore un endroit malheureusement très touristique où tout est payant.

 

Tour à vélo à la rencontre des locaux dans la campagne autour de Ubud

De loin notre activité préférée à Ubud, nous recommandons fortement le tour à vélo avec Banyan Tree Bike Tours.

Nous avons passé une journée magique à pédaler à travers les villages paisibles et les rizières (loin du chaos de la ville). Nous étions très bien encadrés et en sécurité. Nous avons pu couper du riz, nous balader à pieds dans les rizières, s’impressionner devant la dextérité des enfants avec leurs cerfs-volants, fait une mini-randonné à pied à travers des paysages magnifiques, traverser des rivières sur des ponts en bambou, visiter une maison traditionnelle et en apprendre davantage sur la culture. Tout cela sans croiser un seul autre touriste ! Le tour se finit par un délicieux repas chez Bagi, le gérant du tour.

Certains voyageurs évitent les visites organisées à tout prix, mais nous trouvons que certaines valent vraiment le coût. Cela nous permet d’atteindre des endroits que nous n’aurions jamais pu visiter seuls et d’apprendre beaucoup. Ce tour organisé était l’un d’entre eux, nous n’oublierons jamais cette expérience incroyable.

 

Les spectacles de danse balinaise

Tous les soirs de la semaine à Ubud, sont proposés trois styles de danses balinaises différents. Vous pouvez ainsi voir un spectacle tous les soirs pendant sept jours sans jamais voir la même chose. Les prix varient entre 80,000 et 100,000 roupies et rien que les décors des temples la nuit valent le détour. Nous avons vu deux représentations, dont une avec du feu, c’était complètement différent et super intéressant. Nous recommandons vraiment cette activité.

 

Se restaurer à Ubud

Il y a beaucoup de choix dans le centre ville et des tas de restaurants avec des supers ambiances, cela va des petits warungs traditionnels au restaurant chic de cuisine internationale.

Nous avons aimé en particulier le warung de Fair Future Fundation  et le Cucu Café. Clémentine a aussi apprécié les crêpes sans lactose ou vegan du Celts & Spells.

Se loger à Ubud

Pour éviter la folie du centre-ville nous vous recommandons de loger en dehors de la ville. Il y a autour d’Ubud des coins très paisibles et des superbes hôtels avec vue sur les rizières.

Dans un souci d’économie mais aussi car nous étions à Ubud pour découvrir la culture locale nous avons opté pour un homestay (chez l’habitant) dans une maison traditionnelle, Ume Sita Homestay. Ce logement est un très bon rapport qualité/prix et se situe proche de la ville tout en étant plus dans la campagne. Le propriétaire, qui est très arrangeant, offre une navette gratuite vers le centre-ville ! Il est aussi possible de louer des scooters sur place pour explorer en dehors de la ville.

 

Nord de Bali

Nous avons adoré le nord de Bali et regrettons de ne pas avoir plus de temps pour explorer. Cette région nous a semblé plus authentique et vraiment moins touristique. Les paysages sont absolument incroyables. Nous aurions aimé aussi visiter le village d’Amed dont nous avons entendu énormément d’éloges de la part d’autres voyageurs qui en revenaient. Ainsi nous avons exploré seulement le Nord-Ouest et fait un petit crochet au Nord-Est lors de notre plongée sur l’épave USAT Liberty avec Crystal Divers depuis Sanur.

Munduk

Tout d’abord, sur la jolie route depuis le sud de Bali jusqu’au village de Munduk nous avons fait quelques arrêts :

  • Le temple de Taman Ayun Temple
  • Le temple sur l’eau Pura Ulun Danu Bratan, qui était noir de monde en début d’après-midi et qui au vue du prix d’entrée élevé nous a déçu.
  • Les points de vue sur les Twin Lake, où cela fût très difficile de trouver un point de vue dont l’accès n’est pas payant… Nous avons aussi été choqué par les nombreux animaux présents pour être manipulés sur les photos des touristes. Ce beau panorama est gâché par les activités pour les touristes.

 

Le village de Munduk, dans la montagne, est vraiment un arrêt sympa pour un ou deux jours. Les paysages sont très jolis avec d’un côté des rizières et de l’autre le coucher de soleil sur la mer au loin. L’activité principale est une ballade qui part du village et passe par quatre impressionnantes cascades. Nous avons pris un délicieux déjeuner dans un petit magasin / warung croisé en chemin. Attention, comme partout à Bali, l’accès aux cascades est payant mais très abordable.

Faites attention en choisissant votre logement à Munduk, la rue principale est très bruyante avec le passage des véhicules. Nous avons mal dormi dans notre hôtel donnant directement sur cette rue et ouvert sur l’extérieur, ce qui est vraiment dommage dans un endroit si paisible !

 

Pemuteran

Notre endroit préféré à Bali fût le village côtier de Pemuteran. C’est un endroit tellement paisible dans la nature. Vous y trouverez des vaches et des veaux dans presque tous les jardins, ainsi que des poules qui courent librement en ville.

La route principale étant plus fréquentée et touristique, nous vous conseillons de vous loger dans les petites ruelles qui ne sont même pas pavées. Nous avons séjourné dans un charmant hôtel Hotel Hibisucus House. De là, nous n’étions qu’à quelques pas de supers restaurants, de la magnifique plage, d’un endroit pour voir des couchers de soleil spectaculaires et de promenades. Notre chambre d’hôtel était immense, avec une salle de bain en extérieure et une terrasse qui donne sur le superbe jardin. La chambre étant accolée à une cuisine et un salon terrasse nous avions l’impression d’avoir notre propre villa.

Pour vous restaurer nous vous conseillons le Warung Tirta Sari.

De Pemuteran, il est possible de plonger ou faire du snorkel autour de la magnifique île de Menjangan. C’était l’une de nos meilleurs plongées jusqu’à présent, nous avons vu tellement de poissons et le corail était magnifique. Nous sommes partis pour la journée avec Dive Oceans Dreams. Si la météo le permet, le déjeuner se fait sur cette île inhabitée où vivent des majestueux cerfs.

Pemuteran fût aussi encore une occasion pour nous soutenir un programme de protection d’un de nos animaux préférés et de relâcher un bébé tortue en mer au Turtle Hatchery Projet à Reef Seen entre 9h et 10h. Nous vous conseillons de prendre vos maillots pour suivre votre tortue en mer et profiter de la très jolie plage sur place.

Attention pour vous baigner dans cette région prévoyez des chaussons d’eau car nous avons vu des oursins. Ne manquez pas de faire du snorkel directement à partir des plages pour observer les rares coraux et Biorock.

Nous aurions voulu rester encore quelques jours de plus à Pemuteran et visiter la ferme perlière, les temples aux alentours, faire une randonnée dans le parc national de Bali ou encore un tour pour voir des dauphins.

Pemuteran était notre dernier arrêt à Bali avant de prendre le ferry pour Java (un départ très pratique pour faire la traversée). Notre article sur l’île de Java sera bientôt en ligne.

 

Nusa Penida

Les trois îles de Nusa Lembongan, Ceningan et Penida sont très facilement accessibles à partir de Bali. Nous avons décidé d’explorer la plus grandes des îles, Nusa Penida. Par rapport au Sud de Bali, l’île est très paisible et les paysages sont absolument magnifiques !

Transports pour Nusa Penida

Pour nous rendre à Nusa Penida, nous avons pris les petits bateaux rapides à partir de Sanur. Le temps de trajet est de seulement trente minutes, mais nous avons entendu des histoires d’horreurs de voyageurs qui ont fait le trajet avec la mer agitée. De plus, nous avons été un peu inquiets pour nos affaires de devoir rentrer dans l’eau pour grimper dans le bateau à Sanur avec nos valises et sacs à dos alors que l’eau monté presque jusqu’à notre taille avec les vagues.

Il existe donc une alternative qui est aussi beaucoup moins chère, c’est de prendre le ferry public à partir de Padangbai.

Explorer Nusa Penida

Pour explorer l’île il est nécessaire de louer une voiture (ou un chauffeur pour la journée) ou un deux roues motorisés. Nous avons louer un scooter à partir de notre logement. Nous étions plus confiants pour conduire qu’à Bali comme la circulation est plus raisonnable mais nous avons eu des frayeurs sur les routes qui s’apparentent plus à des pistes de tout-terrain. Si vous en avez la capacité nous conseillons de louer une motocross.

  • Prendre un verre et observer le coucher de soleil incroyable à Amok Sunset
  • Nager et faire du snorkelling à Crystal Bay
  • Faire un tour à Kelingking Beach. Notre conseil est d’arriver tôt pour éviter les hordes de touristes. Si vous avez du temps et du courage, vous pouvez descendre jusqu’à la magnifique plage
  • Observer les gigantesques raies mantas depuis la falaise à Manta Point.
  • Descendre au temple de Pura Segara Kidul au bord de la falaise et profiter des piscines naturelles. N’oubliez pas votre sarong et n’y pensez même pas si vous avez le vertige.

Nous avons clairement manqué de temps pour faire le tour de l’île et profiter du Sud-Ouest moins touristiques. Il faut prévoir sur place deux ou trois journées complètes. De plus, comme l’état des routes rend les parcours très longs, nous conseillons de loger à deux endroits différents pour faciliter l’exploration de chaque coté.

Bungalow à Nusa Penida

Nous avons adoré loger dans un bungalow en bois sur Nusa Penida. Ingrid, la souriante et dynamique propriétaire des Bungalows de Tanah Penida propose aussi un service  de restauration. Tous nos repas pris sur place furent excellents. Il est aussi possible de louer des scooters et Ingrid peut arranger le transport depuis Sanur pour vous. Elle nous a aussi donné de très bonnes recommandations sur les lieux à visiter sur l’île.

Plonger et nager les raies mantas

Nusa Penida est un endroit de privilège où il est possible d’observer les majestueuses raies mantas qui font entre cinq et sept mètres. En plus de les voir du haut des falaises à partir de Manta Point nous vous conseillons vivement de faire une plongée ou du snorkel. Clémentine était un peu inquiète de nager si près de ces imposantes créatures mais une fois dans l’eau elle s’est sentie rassurée et a bien profité du spectacle.

 

Nos conseils pour visiter Bali

Itinéraire et transport

Ne faites pas comme nous, réfléchissez bien à votre itinéraire à Bali. Les distances sont courtes mais les trajets sont longs et coûteux. Nous avons fait des allers-retours que nous aurions pu éviter, notamment pour nous rendre sur Nusa Penida ou Munduk. Cela vaut le coût de bien lister bien vos points d’intérêts et d’établir votre itinéraire avant votre départ.

En ce qui concerne les transports publics nous avons eu énormément de mal à avoir des renseignements. Malheureusement sur place les touristes sont toujours tournés vers des chauffeurs privés ou au mieux des minibus privés. Les chauffeurs privés sont intéressants si vous pouvez partager la course avec d’autres personnes ou si vous voulez faire des arrêts en route et pouvoir laisser vos affaires dans la voiture.

Il n’y a qu’à Pemuteran que nous avons réussi à prendre un bus public pour nous rendre au ferry pour Java. Nous avons attendu un moment puis nous avons réussi à arrêter le bus en faisant de grands signes. Bien sûr le chauffeur nous a fait payer plus que les locaux.

Téléphone et application

En Indonésie, comme dans d’autres pays d’Asie, les applications Grab et Go-Jek vous seront très utile. Il s’agit de l’équivalent de Uber, mais ici vous pouvez aussi commander un scooter taxi pour éviter les bouchons, ou vous faire livrer tout et n’importe quoi.

Internet vous sera donc très utile durant votre voyage, ne serait-ce que pour Google Maps. Il est incroyablement facile d’acheter une carte SIM avec des data internet, même pas besoin de donner votre nom. Il y a beaucoup de vendeurs dans les rues. Dans le Sud de Bali vous en trouverez notamment dans les kiosques qui offrent des tours aux touristes. Attention on a essayé de nous vendre des cartes très chères et de compagnies douteuses. Renseignez-vous un minimum avant l’achat. Nous avons opté pour simPATI de Telecomcel et avons payé 300 000 RP pour 6GB. Le vendeur a installé la carte dans notre téléphone et nous avons vérifié ensemble que tout fonctionnait avant de payer. Vous pourrez recharger votre forfait de la même façon si vous arrivez à court plus tard. Si vous vous rendez sur plusieurs îles, vérifiez que votre forfait inclut du forfait internet global. En effet, l’internet local de votre forfait ne fonctionnera que sur l’île où vous l’achetez alors que l’internet global fonctionne partout en Indonésie.

Cuisine

La cuisine indonésienne est très intéressante. Chaque île ou région a ses propres spécialités culinaires. Ne manquez pas de goûter les délices balinais que vous trouverez dans bon nombre de restaurants.

Les principes de précautions à tenir en Asie du Sud-Est s’appliquent aussi à Bali (même si le fait que ce soit plus touristique peut donner une fausse apparence de sécurité). Attention donc à ne pas boire l’eau du robinet sans l’avoir filtrée, vigilance avec les fruits et les crudités. Cependant ne soyez pas paranos, après un mois en Indonésie nous n’avons pas eu de problèmes et nous n’avons pas rencontré de voyageurs malades.

Bali est connu pour son café Kopi Luwak, un café très rare et cher. Ce café vient de grains digérés par des civettes, des petits mammifères similaires à des chats. C’est donc du café moulu à partir de grain récupéré dans des excréments. Cette pratique engendre néanmoins des mauvais traitement sur ces adorables animaux…

Traitement des animaux

En effet, vous verrez beaucoup de civettes en toute petites cages, qui sont utilisés juste pour déféquer les grains de ce café de riche. Si vous adoré le café et êtes vraiment curieux de le goûter chercher un producteur certifié qui produit à partir de crottes trouvés dans la nature (comme à Munduk).

Les civettes ne sont malheureusement pas les seuls animaux à souffrir à Bali. Sur les bords des routes et aux attractions touristiques vous pourrez voir des animaux exhibés en plein soleil dont le seul but est de poser sur les selfies des touriste Des chauves-souris tenues ouvertes et des chouettes en plein jour, des serpents, des lézards, etc. Sur Bali, il est même possible de faire des tours en éléphants, alors même qu’il n’y en a jamais eu sur l’île… Un comble selon nous et vous nous encourageons vivement à ne pas contribuer à ce triste tourisme.

Dans les rues, vous croiserez aussi beaucoup de chiens errants dont certains en triste condition.

Que mettre dans sa valise ?

  • Un sarong (une grande écharpe que vous pouvez nouer pour être couverts de la taille à la cheville) : nécessaire pour les hommes comme pour les femmes peu importe si vous portez un pantalon afin de rentrer dans les temples. Si vous n’en avez pas vous devrez en louer à chaque visite, nous vous conseillons d’en acheter un joli dès votre arrivée.
  • De l’anti-moustique ! D’autant plus nécessaire que les moustiques à Bali transportent des maladies.

Quelques mots utiles en indonésien Bahasa

Avec plus de 700 langues parlées en Indonésie, tout le monde se comprend dans la langue officielle : le Bahasa indonésien. Comme nous visitions d’autres îles que Bali, nous nous sommes concentrés sur cette langue plutôt que la langue locale.

Voici quelques mots utiles:

  • Terima Kasih : Merci
  • Nasi : riz
  • Mie : nouilles
  • Goreng : nourriture fris
  • Ayam : poulet
  • Bebek : canard
  • Kafe : café

Se rendre sur Java depuis Bali

Si vous avez du temps ne boudez pas l’île voisine de Java, à seulement 30 minutes en ferry de Bali. Une superbe découverte pour nous, avec des paysages similaires à Bali mais beaucoup moins de touristes et une culture différente.

Des autres options proches de Bali que nous n’avons pas exploré mais dont nous avons entendu beaucoup de bien d’autres voyageurs : Lombok, les îles Gili, Flores ou encore Komodo.

 

La liste de lecture de Clémentine sur Bali

  • Le guide Lonely Planet Indonésie (plus pratique comme nous visitions plusieurs îles, mais la partie sur Bali est très complète)
  • Le livre d’Elizabeth Pisani : Indonesia etc. exploring the improbable nation
  • Le livre et film Mange, Prie, Aime d’Elisabeth Gilbert est très cité pour Bali mais sachez que la majeure partie de l’histoire se déroule dans des autres pays.

 

Malgré le fait que Bali soit devenue une destination incroyablement touristique cela reste un voyage incroyable. Partir à la rencontre de la riche culture balinaise et en exploration des fonds marins fût très agréable et enrichissant pour nous. De plus, nous vous conseillons de profiter d’un séjour à Bali pour aller découvrir une autre partie de l’Indonésie. Il y a encore des endroits épargnés de la sur-activité touristique à Bali, et en cherchant un peu vous pourrez y vivre une expérience authentique.

Merci pour votre lecture, n’hésitez pas à nous laisser des recommandations ou questions en commentaires.

 

Abonnez-vous pour voyager avec nous