Qu’est ce qu’El Día de Muertos ?

El Día de Muertos ou le jour de morts est une fête mexicaine qui à pour but de célébrer les défunts. C’est l’équivalent de la Toussaint en France mais la célébration est bien différente. En effet, il s’agit d’une fête très joyeuse célébrée fin octobre, début novembre. Généralement du 31 octobre au 2 novembre, certaines communautés célèbrent plus largement. Il s’agit d’un héritage Aztèque qui est célébré uniquement au Mexique. C’est une des raisons qui nous a poussé à visiter le Mexique.

La croyance veut que ce jour là les défunts dont le souvenir existe encore reviennent dans le monde des vivants pour visiter leur famille. Les familles dressent donc d’impressionnants autels colorés dans leurs maisons. Ils les décorent de fleurs (généralement des œillets d’Inde), placent les photos des défunts et des offrandes de ce qu’ils aimaient de leur vivant comme leurs plats préférés, des boissons, cigares, jeux pour les enfants… La nuit, les familles visitent les cimetières, décorent les tombes de leurs défunts, veillent ensemble installés autour de la tombe et évoquent le souvenir des personnes disparues en dégustant leur plats et boissons préférés. Pour beaucoup de mexicains que nous avons interrogés, cette célébration est plus importante que Noël.

La tradition varie en fonction des région mais dans les cimetières les tombes sont généralement décorées d’œillets d’Inde (fleurs de couleur orange) et de bougies. Il y a aussi beaucoup de musique et des groupes, tels que des Mariachis, qui chantent. Enfin, il est coutume de manger du pain des morts (pan de muerto), un pain au beurre sucré qui contient souvent de la vanille ou de la fleur d’oranger ainsi que des sucreries tels que des crânes colorés en sucre ou chocolat.

 

El Día de Muertos à Oaxaca

Après beaucoup de réflexion, nous avons décidé de passer el Día de Muertos à Oaxaca. La ville est très jolie et il y a beaucoup de choses à visiter et à voir, vous pouvez consulter notre top 25 des choses à faire à Oaxaca. La ville propose de nombreuses activités gratuites autour de El Día de Muertos du 28 octobre au 4 novembre. Pensez à récupérer un programme dans quasiment n’importe quel commerce ou attraction touristique. Nous avons par exemple pu assister à des concours de déguisements de chiens et/ou de personnes, déguster le pain des morts accompagné de chocolat aux feria del chocolate y pan de muerto, observer les nombreux autels présenté en ville, assister à des pièces de théâtre, des spectacles de danses, des expositions et des défilés.

Les défilés

Toute la semaine les gens défilent et festoient aux sons des fanfares. Nous avons pu croiser des géants, de nombreuses personnes maquillés en Catrina (un squelette féminin populaire de la culture mexicaine) ou en tête de mort ou encore des danseurs en costume de guelaguetza (une fête traditionnelle de Oaxaca). Attention au oreilles, il y a beaucoup de feux d’artifices et de pétards.

Nous avons eu la chance de rencontrer des locaux lors d’un échange Anglais / Espagnol qui nous ont proposé de nous emmener voir les différents cimetières. Ils nous ont aussi conseillé de passer voir les festivités au Templo de San Matias Jalatlaco. Ce n’est pas indiqué sur le programme que nous avions mais nous avons eu la chance de voir l’arrivée déjantée d’un défilé avec des Catrina géantes, feux d’artifices et fanfares, avec beaucoup moins de touristes et plus de locaux!

 

La visite des cimetières

Nous avons commencé par nous faire maquiller dans la rue dans le centre d’Oaxaca. Pour 150 pesos, l’expérience vaut le détour et nous a permis de faire vraiment parti de la fête. Nous avons beaucoup été pris en photo et même interviewés par la télévision mexicaine! C’est très facile de trouver des maquilleurs en ville, jetez un œil aux personnes précédentes avant de choisir le votre, tous n’ont pas le même talent.

El Día de Muertos

Nous avons ensuite visité 2 cimetières le soir 31 novembre (les cimetières se visitent à partir de la tombée de la nuit jusque tard)

Xoxocotlan

Le cimetière de Xoxocotlan (prononcer Rorocotlane) qui est impressionnant de part sa taille et très populaire. Très facile à rejoindre en taxi. Nous étions 6 pour 5 places disponibles. Cela ne semble pas être un problème au Mexique où nous avons rarement des ceintures de sécurité et où l’on croise souvent des nombres impressionnants de personnes sur une moto. Il y a aussi des bus et même des tours qui peuvent vous y emmener. Bien qu’il y ait beaucoup de familles qui s’y recueillent, le cimetière a un coté très touristique avec une statue de Coco (du film Disney) à l’entrée et beaucoup de vendeurs.

 

Azompa

Le cimetière d’Azompa qui fût de loin notre préféré. Principalement éclairé à la bougie, plus petit et beaucoup plus intime que les autres. Nous avons eu la chance de partager ce moment avec les familles et écouter les groupes musique traditionnels. Pour nous y rendre nous avons aussi pris un taxi, c’est plus loin, mais il y a aussi des bus et des tours. À la sortie du cimetière vous trouverez des rafraîchissements. Rien de tel qu’un chocolat chaud et des tacos au milieu de la nuit!

 

San Felipe Del Agua

Le 2 novembre, nous avons aussi visité le cimetière de San Felipe Del Agua. Encore plus petit, similaire à celui de Xoxocotlan mais avec une ambiance de fête incroyable portée par un groupe de fanfare qui joue et danse au milieu du cimetière.

Oaxaca

Nous vous conseillons vivement de visiter le charmant quartier de Xochimilco, dans la ville de Oaxaca, qui est très décoré pour la fête et où il y a aussi un cimetière avec des événements juste devant. Enfin, le Panteón General (cimetière de Oaxaca) est à voir de jour mais fermé pour El Día de Muertos. En effet, il est partiellement détruit à cause d’un tremblement de terre. Pensez à vérifier les dates et horaires des visites des cimetières car les célébrations se déroulent sur une nuit en général.

Oaxaca est une destination de choix pour el Día de Muertos. Nous ne regrettons pas du tout d’y avoir passé quelques temps, arriver une semaine avant nous a permis de prendre nos marques et nous faire des amis avant les célébrations. En plus des activités liées au Día de Muertos, la ville est très vivante et attractive. Nous y avons notamment fait la visites des ruines de Monte Alban, des cours d’espagnol et une excursion à Hierve el Agua. Notre article sur la ville de Oaxaca à venir prochainement. En attendant jetez un coup d’œil à notre article sur la ville de Mexico.


Liste des films à voir de Nicolas

Nous vous conseillons deux films d’animation qui expliquent la tradition et reflètent bien l’ambiance :


Nous serions heureux d’avoir vos impressions sur cet article qui nous tient beaucoup à cœur, n’hésitez pas à commenter.

Si vous avez fêter le jour des morts à Oaxaca ou ailleurs au Mexique nous adorerions avoir vos retours.

Enfin, n’hésitez pas à consulter nos autres articles sur le Mexique.

 

Abonnez-vous pour voyager avec nous