Nous avons vraiment trouvé le paradis en Polynésie Française. C’est une destination de notre tour du monde pour laquelle nous avions énormément d’attentes, nous y avons trouvé tellement plus ! N’attendez plus d’avoir gagné au loto pour faire ce voyage ! Bien qu’étant un voyage lointain où le coût de la vie est élevé, il est possible de réaliser ce rêve pour un budget raisonnable (voir notre article : la Polynésie Française avec un petit budget). En plus, comme souvent, vous découvrirez bien plus de la Polynésie Française dans une pension locale que dans les immenses hôtels de luxe.

Selon la tradition, vous serez accueilli avec des colliers de fleurs fraîches et à recevoir des colliers de coquillages lors de vos départs.

Cependant, nos recommandations se limitent aux îles de l’Archipel de la Société. Nous n’avons malheureusement pas eu le temps de visiter plus de 5 des 118 superbes îles qui composent l’ensemble de la Polynésie Française.

Polynésie


Quelques conseils pour vous préparer au départ :

  •  Choisir la saison : nous avons pris le risque de visiter la Polynésie Française lors de la saison des pluies… et nous avons été incroyablement chanceux avec du temps magnifique presque tous les jours et des températures pas trop élevées. La saison des pluies (qui correspond à l’hiver dans l’hémisphère Nord) est aussi la saison basse. Cela signifie, en plus des prix bas, que nous avons partagé nos endroits de rêve et nos logements avec très peu d’autres touristes. Les moments « entre saisons » (Printemps et Automne) sont peut-être un pari moins risqué au niveau de la météo. Si vous souhaitez voir des baleines c’est seulement entre Juillet et Novembre.
  •  Prévoir dans les bagages : votre bonne humeur, de la crème solaire biodégradable, des chaussures fermées pour nager et marcher dans l’eau (attention aux oursins et poissons pierre très venimeux) et de la place pour ramener du monoï et tous vos colliers de coquillages.
  • Essayer d’éviter de trop dépenser : nous avons trouvé ce sujet tellement important que nous en avons fait un article de blog.
  • Apprendre les mots indispensables en tahitien (parlé dans les îles de la Société) :

         ‘ia ora na (bonjour), nana (au revoir), māuruuru (merci) et maeva (bienvenue)


L’île de Tahiti

Passage obligé pour les vols internationaux

Tous les vols internationaux passent par l’aéroport de Papeete. Nous vous conseillons de vous arrêter à Tahiti (qui est parfois boudé par les visiteurs). Un bon point de départ pour votre découverte de la Polynésie. Dès notre arrivée, nous sommes dans l’ambiance. En effet, nous avons été accueilli à l’aéroport avec de la musique Tahitienne et le soleil ! Notre agence de voyage, Easy Tahiti, a envoyé quelqu’un pour nous accueillir, nous remettre une très jolie pochette avec nos informations et des superbes colliers de fleurs fraîches. Très appréciable après la nuit dans l’avion en provenance de Los Angeles (où nous avions fait un weekend d’escale après notre road-trip au Costa Rica).

Nous avons ensuite rejoint notre logement au cœur de la capitale : Papeete. Nous sommes restés sur l’île de Tahiti au Fare Suisse. Une pension très paisible malgré son emplacement central qui permet de visiter à pied la ville de Papeete. Cependant, nous vous conseillons, pour un séjour de plus de 24 heures de loger en dehors de la ville. À moins d’être simplement en transit, si vous souhaitez profiter pleinement de l’île de Tahiti, choisissez de préférence un hôtel ou une pension proche d’une plage (ou dans les superbes vallées pour une expérience plus isolée et insolite).

Visite de Papeete, la capitale de la Polynésie Française

La capitale de la Polynésie est une visite intéressante mais pas nécessairement indispensable. Une demi-journée ou une journée nous ont paru suffisant pour faire le tour des attractions touristiques.

Premier-arrêt indispensable : le marché de Papeete ! Un marché coloré et plein d’arômes, recommandé tant pour des souvenirs à bons prix que pour prendre le déjeuner, acheter des fruits ou du poisson.

Nous nous sommes ensuite baladés à pied jusqu’au bâtiment de la Présidence de la Polynésie Française dont nous avons observé l’impressionnante façade. De là, vous serez très proche des beaux Jardins de la reine Aimata Pomare IV, ancien parc du palais de la reine. Attention, l’entrée est un peu difficile à trouver : elle se trouve à l’assemblée de la Polynésie Française. Un autre point d’intérêt est la visite de la cathédrale Notre-Dame de Papeete qui est proche du marché.

Enfin, prévoyez de visiter le musée de la perle. Nous y avons appris tout ce qu’il y a à savoir sur les perles tahitiennes. Il est aussi intéressant de visiter quelques bijoutiers de perles pour le plaisir des yeux. Nous vous conseillons le magasin Pearly Shell. Nous avons beaucoup discuté avec le propriétaire. Il nous a montré l’épaisseur d’une perle aux rayons X (bien que nous avions été honnêtes sur le fait que nous ne pouvions pas nous permettre de faire d’achats). Clémentine aime beaucoup les perles et pensait devoir abandonner son rêve d’en ramener une en voyant les prix à Papeete. Cependant, elle a eu de la chance par la suite d’en trouver une à Huahine.

Le soir, à partir de 6 heures, il faut absolument vous rendre à la place Vai’ete pour goûter les délicieux mets locaux des roulottes. Un excellent repas abordable avec vue sur l’océan. Pour Clémentine se fût un tartare de thon sur lit d’ananas et de crevettes et pour Nicolas du poisson cru au lait de coco.

 

Exploration de la vallée de Papenoo

Même si vous venez à Tahiti pour les plages ne manquez pas de visiter l’intérieur de l’île. Tahiti est une île magnifique que très peu de personnes prennent le temps de bien explorer. Pourtant, certains décors valent vraiment le détour. Notre journée dans la vallée de Papenoo nous a conquis. Cette vallée fût, par exemple, un des lieux de tournage du premier Jurassic Park ou de la publicité pour le fameux gel douche.

Nous avons fait une expédition en 4×4 dans la vallée Papenoo, au cœur de l’île, avec Teiva de Tahiti Discovery. Une expérience authentique garantie. Nous nous sommes vraiment rendus compte de la richesse de l’île grâce à cette expédition grandiose. Vous y verrez des montagnes verticales, de nombreuses cascades et de la végétation abondante. Le tout avec les explications de Teiva qui raconte aussi comment il a vu ses terres changer depuis sa jeunesse. Nous avons donc aussi beaucoup appris sur la culture, l’histoire et les belles légendes tahitiennes. Teiva nous a aussi informé sur les arbres, les fruits et les fleurs sur notre passage. Le tout avec quelques conseils beauté, santé et culinaire. Le tour comprenait aussi des bananes fraîchement cueillies en chemin. Enfin, nous avons pu nous baigner dans une cascade et un magnifique ruisseau.

 

Les plages et hôtels de luxe de Tahiti

Assez facilement accessible depuis Papeete où nous logions, nous avons profité de la jolie plage derrière l’hôtel Méridien. Nous nous sommes aussi ensuite rendus à l’hôtel Intercontinental afin de voir le spectacle de danses des Marquises. Il y a des spectacles plusieurs soir par semaine à l’Intercontinental et dans les autres hôtels, renseignements LIEN. Plutôt que le très cher buffet spectacle, nous avons simplement pris un verre au bar sans même payer pour les « siège spectacle ». En arrivant tôt, nous avons profité de très bonnes places. Plus d’informations sur comment voyager à moindre coût en Polynésie Française sur notre article La Polynésie Française avec un petit budget.


Réservation à l’avance avec une agence de voyage locale

La Polynésie est la seule destination de notre tour du monde où nous avons confié l’organisation de nos logements et transports à une agence de voyage. Nous avons choisi l’excellente agence locale Easy Tahiti, avec qui nous avons beaucoup été en contact afin de construire un itinéraire parfait dans le respect de notre budget.

Certaines agences ont jugé qu’il n’était pas possible de travailler avec notre budget. D’autres ont essayé de nous convaincre de dépenser plus. Les experts d’Easy Tahiti nous ont tout de suite mis à l’aise et assuré que nous pourrions organiser une expérience incroyable et de qualité sans dépasser notre budget.

Passer par une agence pour visiter la Polynésie Française n’est pas indispensable. Cependant, attention à réserver à l’avance vos logements, surtout en saison haute. Réserver les transports entre les îles peut aussi s’avérer être un casse-tête. Nous pensons que l’aide de l’agence nous a permis de voyager sereinement en étant sûrs de ne pas dépasser notre budget. De plus, nous sommes convaincus qu’il est toujours mieux de passer par une agence de voyage locale ou spécialisée dans votre destination.


L’île de Moorea

Transfert en ferry et logement idyllique

Nous avons choisi de faire le transfert de Tahiti à Moorea en bateau, plutôt qu’en avion comme beaucoup d’agences le proposent. La vue du ferry est superbe.

Nous logions à l’hôtel Hibiscus et avons été très bien accueillis pour notre lune de miel. Les bungalows sont tous très bien situés à quelques pas de la plage et du restaurant de l’hôtel le Sunset où nous prenions nos petits déjeuners. Il y a aussi une petite cuisine dans les bungalows ce qui nous a permis de faire des économies. Il est possible de faire du masque et tuba ainsi que de louer des kayaks à partir de la plage de l’hôtel. Le paradis !

Le restaurant est à quelques minutes à pieds d’un tout petit village avec quelques commerces, une pharmacie, des supérettes de proximité (très petites, nous vous conseillons de vous ravitailler auparavant dans un supermarché), des roulottes et restaurants. Nous avons goûté les plats du restaurant Sea You Soon Moorea – le QG, un vrai délice pour un prix raisonnable… au vu des portions qui nous ont fait deux repas.

Comme partout en Polynésie, les poules et les coqs se baladent librement sur l’île de Moorea. Il faut cependant noter que les coqs semblent déréglés et se font entendre à toutes heures du jour et de la nuit (sujet qui est même l’objet de légendes locales). N’oubliez pas vos bouchons d’oreille.

 

Activités nautiques dans le lagon de Moorea

Nage avec masque et tuba – Snorkel

L’eau est magnifique et il est possible de faire du masque et tuba à partir des plages sur l’île de Moorea sans avoir à nager loin. Les lagons sont riches en activités marines, cela serait vraiment dommage de ne pas observer les jardins de corail et leurs habitants.

Nous avons fait du snorkel à partir de la plage de l’Hibiscus et de la plage publique de Ta’ahiamanu. Le matériel fût prêté par notre hôtel (comme c’est souvent le cas) ou il est possible d’en acheter dans la plupart des magasins que vous croiserez.

Kayak

Nous avons loué un kayak pour une demi-journée au départ de l’hôtel Hibiscus. C’est une activité que nous recommandons fortement même si vous ne logez pas l’hôtel. Attention les kayaks ne sont accessibles qu’aux heures d’ouverture du restaurant.

Nous avons exploré les environs des motus Fareone et Tiahura. En chemin, nous avons eu la chance de voir des tortues et de nombreuses raies. Nous avons nagé avec masque et tuba entre les deux motus. Nous nous sommes juste laissés porter par le courant après une petite marche au bord de l’eau. Les couleurs sont magnifiques ! Nous conseillons d’aller explorer le lagon où que vous soyez sur l’île, c’est si beau ! Se rendre sur les motus inhabités pour un pique-nique ou une sessions de masque et tuba vous donnera sans aucun doute les frissons des aventuriers.

N’oubliez pas de mettre beaucoup de crème solaire (biodégradable de préférence), un chapeau, et d’emporter votre matériel de snorkel, beaucoup d’eau et des casse-croûtes.

Paddle-Board

Nous avons eu l’occasion de nous essayer pour la première fois au paddle-board avec Fenua Stand Up Paddle sur la Plage Publique de Ta’ahiamanu. Des initiations sont proposées mais nous avons préféré nous jeter à l’eau avec une heure de location par nous-mêmes.

Vous n’irez sûrement pas aussi loin qu’en kayak mais c’est une activité relaxante tout en étant sportive. Attention aux courbatures ! Nous vous conseillons d’ailleurs de commencer par une heure ou deux, vous serez surpris de la vitesse à laquelle ça vous fatigue ! La bonne nouvelle c’est que c’est plus facile que ça n’y parait et ne demande pas d’entraînement particulier ou d’expérience préalable. Un moyen original de profiter des magnifiques paysages des côtes.

 

Plongée sous-marine à Moorea

La plongée n’est pas une activité accessible à tout le monde et demande un certain budget. Cependant, la Polynésie Française est un excellent lieu pour pratiquer avec des plongées pour tous les niveaux. Si vous n’êtes pas encore certifiés, c’est aussi l’occasion de faire un baptême. Si vous êtes un grand amateur de plongée, vous aurez de multiples occasions de plonger dans des environnements différents sur toutes les îles. Lisez notre article sur notre certification de plongée sous-marine.

Les alentours de Moorea sont très propices à de superbes plongées. Nous avons effectué une double plongée avec Moorea Blue Diving. Notre première plongée était au spot Mamaru où nous avons vu des requins citrons et des requins à pointes noires. Nous avons effectué une deuxième plongée à Coral Wall où nous avons observé des tortues de près se reposer et se faire laver la carapace par les poissons. Nous avons aussi croisé quelques requins. Très chanceux, nous avons aussi vu des dauphins entre les 2 plongées lors de notre halte dans la baie de ‘Opunohu. Pour bénéficier de 10% de réduction lors de votre plongée avec Moorea Blue Diving, citez notre blog « Voyage de Miel » lors de votre réservation avec Diane ou Stéphane.

 

Visite de l’île de Moorea

Comme pour Tahiti nous avons souhaité partir à la découverte du centre de l’île de Moorea (difficilement accessible sans véhicules adaptés) avec Francky Frank. Franck est venu nous chercher à notre hôtel pour aller explorer l’île avec un groupe très sympathique. Franck est un français qui est tombé amoureux de l’île de Moorea (comme on le comprend) et qui en propose la découverte à bord de son pick-up. Le guide est très drôle, la bonne ambiance est garantie dans ce tour.

Franck nous a emmené explorer la montagne magique avec ses superbes points de vue, déguster des alcools locaux Manutea Tahiti à l’usine de jus de fruits et la distillerie, voir une plantation d’ananas, la plantation de vanille et plantes du jardin tropical et avons fini par la magnifique vue du belvédère. En cadeau bonus, nous avons pu voir des dauphins dans le lagon. Une excursion que nous recommandons absolument.

Nous avons aussi été visité par nous-mêmes le Tiki Village (en faisant du stop, apprenez-en plus sur ce sujet dans notre article). Nous n’avons malheureusement pas eu l’occasion d’assister à un de leurs spectacles qui sont très réputés mais assez chers.

 

L’île de Huahine

Dormir dans un bungalow traditionnel

Huahine est une petite île moins touristique, plus intacte et authentique. Les locaux sont très accueillants et chaleureux. Selon eux « vivre ici c’est toujours être en vacances ». Tentant non ?

Nous avons pris un vol très court (25 minutes) entre Moorea et Huahine. Notre logement sur l’île à la pension Tupuna fût le plus typique du voyage. Les bungalows de style polynésien sont construits avec des matériaux traditionnels. Selon nous, cela se rapproche du populaire « glamping » (glamorous camping ou camping glamour) : une chambre confortable dans un logement ouvert sur l’extérieur et la nature. Pas d’inquiétudes pour les petites bêtes, ils sont équipés de moustiquaires qui donnent une allure de lit à baldaquin princier. Notre bungalow était aussi équipé d’une salle de bain ornée de coquillages.

Le lieu est superbe, reculé et calme. Notre bungalow donnait sur le lagon (pas de plages ici mais une vue magnifique). Il était aussi proche du superbe jardin de fruits et légumes exotiques entretenus par les propriétaires. Il est fortement recommandé (dû à l’isolement du logement) de prévoir petits déjeuners et dîners sur place, d’autant plus qu’ils sont incroyablement délicieux et préparés avec les produits frais du jardin. Vous pouvez aussi vous ravitailler au Super U sur le chemin de l’aéroport et utiliser le frigo de la pension. Une occasion en or de découvrir des nouvelles saveurs. Des kayaks sont disponibles gratuitement. Bien que cela demande des efforts et un certain niveau sportif, nous avons pu partir pour les ballades les plus incroyables du voyage.

 

Visite de l’île de Huahine

Pour visiter l’île de Huahine, nous avons réservé un tour avec Henri de HineOraVai Island Tour. Très pratique puisqu’Henri est venu nous chercher à la pension. En cadeau de bienvenue, selon la coutume, Nicolas a eu droit à un bouton de fleur de tiaré et Clémentine à une magnifique couronne de fleurs. Nous avons exploré l’île de Huahine à bord d’un pick-up.

Au programme, nous faisons le tour de la petite et grande partie de l’île :

  • observation du lagon et des plages avec de superbes points de vue
  • visite de plantations
  • découverte de marae (dont l’un des plus impressionnants de l’archipel) qui sont les vestiges des lieux de culte traditionnels
  • essai de peinture sur pareo à l’atelier la passion du pareao
  • repas des anguilles sacrées aux yeux bleus (les anguilles les plus impressionnantes que nous n’ayons jamais vu)
  • passage sur le pont qui relie la petite et grande île
  • vue du belvédère
  • pièges à poissons
  • bateau pour aller visiter la ferme perlière Huahine nui pearls & pottery

Le tour est très complet et nous avons pris notre temps pour observer les magnifiques paysages tout en apprenant énormément sur les légendes et coutumes locales. Henri, qui est très gentil, a patiemment répondu à toutes nos questions. En plus nous avons eu le droit à une dégustation de délicieux fruits du jardin de sa mère.


Les perles Polynésiennes

Profitez de votre voyage pour vous extasier devant les perles… et peut-être vous laisser tenter ? Sur toutes les îles vous pourrez aussi faire du lèche-vitrines dans les nombreuses bijouteries. Pour en réduire le prix, il est possible d’acheter des perles nues et de les faire monter à votre retour chez vous. Ne négligez pas aussi de jeter un œil aux perles de caractères avec des « défauts ». Les prix varient énormément et dépendent de la taille, de la couleur, de la forme et de l’aspect de la perle.

Clémentine a cherché en vain une perle à petit prix jusqu’à tomber amoureuse superbe perle montée (avec quelques défauts presque invisibles) pour un prix dérisoire à la ferme perlière d’Huahine.


Pour manger sur Huahine nous vous conseillons encore la pension Tupuna. Nous ne l’avons pas testé personnellement mais entendu beaucoup de bien de Chez Tara où la cuisine est faite au four traditionnel tahitien le dimanche.

Kayak vers une plage abandonnée

Grâce au kayak disponible à la pension Tupuna nous avons pu nous rendre à la plage abandonnée de l’ancien Sofitel. Premier arrêt de notre expédition au large du Motu Vaiorea pour faire du masque et tuba (aussi prêté par la pension) dans le jardin de corail. Nous croisons même quelques petits requins à pointe noire.

Quelques coups de rames (et beaucoup d’huile de coude) en plus et nous voilà seuls sur une magnifique plage de sable blanc. C’était ici le lieu d’un des 10 plus beaux hôtels du monde, qui a été détruit par un cyclone il y a quelques années. Le gardien de la plage nous rejoint vite et nous partons à la chasse aux noix de coco avec lui. Il nous montre comment les choisir et les ouvrir et nous voilà avec un vrai festin !

Il nous apprend aussi à faire de jolis bijoux à partir de coquillages et de graines tout en partageant des histoires très intéressantes sur sa vie et sur l’île. Nous apprenons, par exemple, que lorsque Barack Obama est venu avec Michelle en vacances il est passé saluer notre ami sur sa plage. Dès le bord de la plage nous pouvons nager avec nos masques et tubas dans les coraux et avec les nombreux poissons.

Il faut compter environ 30 minutes de kayak pour arriver à la plage de la pension. Nous vous conseillons de prévoir un pique-nique, il n’y a pas de meilleurs endroits pour s’installer manger et il sera bienvenue après l’effort. Vous pouvez aussi vous rendre à cette plage en bateau via des tours organisés.

 

Croisière en catamaran de Raiatea à Bora-Bora

Plutôt que de prendre d’autres vols nous nous sommes laissés tenter par l’expérience d’une croisière en catamaran avec Dream Yatch Charter entre les îles de Raiatea et Bora-Bora. Absolument extraordinaire et bon marché en considérant que le prix comprend nos transports, notre logement, tous les délicieux repas (goûter compris), les points de vue les plus incroyables et des activités nautiques à n’importe quelle heure.

Raiatea

cruise Polynesia

Nous avons pris l’avion pour un autre vol ridiculement court entre Huahine et Raiatea où nous avons eu quelques heures pour visiter le centre-ville d’Uturoa. Vous y trouverez une succulente Pâtisserie Bon Apetahi. L’autre point d’intérêt est le marché couvert. Il y a aussi beaucoup de magasins sur place si vous avez besoin de vous réapprovisionner en dentifrice ou crème solaire avant le départ de la croisière.

Croisière

Trois jours de détente pure sans chaussures aux pieds. Un vrai sentiment de liberté devant les paysages sublimes qui défilent. À chaque arrêt nous pouvions sauter dans l’eau, faire du masque et tuba ou partir en kayak dans les eaux turquoises… En voici le récit détaillé :

Jour 1

Nous embarquons à midi pour notre croisière très attendue à bord d’un catamaran de 12 places. Par chance (c’est très rare d’après le capitaine), seulement un autre couple voyage avec nous, les avantages de la saison des pluies ! Nous prenons la direction de l’île de Tahaa au nord de Raiatea pour découvrir le jardin de corail des motus de Tautau. Sur place, nous effectuons une petite marche avant de nous jeter dans le courant et de nous laisser porter dans le chemin tracé à travers le corail. C’est tellement magique que nous le faisons une seconde fois. Nous passons la nuit au large de Tahaa.

Jour 2

Le lendemain nous naviguons vers Bora-Bora après une courte baignade et un petit déjeuner. Nous nous laissons porter par les vents et sommes rejoints par un groupe de dauphins à notre arrivée à Bora-Bora. Le rêve ! Nous prenons les kayaks pour explorer les alentours.

Ensuite, nous déjeunons dans le lagon avant d’aller nager avec les requins et les raies. Nous avons spécifiquement demandé au capitaine de ne pas les nourrir et tout se passe bien jusqu’à ce qu’un autre bateau vienne et les appâtent. Les requins et les raies ont commencé à s’affoler et à passer à quelques centimètres de nous. C’est très impressionnant et nous n’étions pas totalement rassurés. Le souvenir restera gravé dans nos mémoires à jamais ! Nous faisons ensuite le tour de l’île observant ainsi les différents tons turquoises du lagon et les habitations sur pilotis des hôtels de luxe (qui ne nous rendent pas jaloux du tout !). Nous jetons l’ancre entre l’île et l’atoll.

Jour 3

Nous partons le matin explorer le jardin de corail derrière le motu Piti ‘U’u Uta. Les couleurs sont magnifiques. Ensuite nous nous dirigeons vers la pointe du motu Piti A’au pour voir les raies léopards et manger un barbecue tahitien sur la plage. Nous devons admettre que nous sommes un peu déçus par le barbecue tant la nourriture de notre cuisinière de bord est délicieuse, ce n’est pas une activité indispensable selon nous. Nous profitons tout de même du lieu pour observer les gracieuses raies en rentrant au catamaran à la nage. Enfin, nous faisons le tour de l’île pour atteindre notre point d’ancrage pour la nuit à proximité de To’opua. Nous admirons les couleurs, l’île et les différents hôtels de luxe sur notre passage. Nous profitons de notre dernière nuit.

 

Bora-Bora

Nous avons passé 2 jours à Bora-Bora à la suite de la croisière. C’est sur cette île que nous avons testé l’expérience sur pilotis avec accès direct au lagon et au corail qui se situe en dessous. Nous avons logé à l’Hôtel Maitai Polynesia qui est bien situé avec des roulottes à proximité et une jolie plage. Les chambres sont confortables et nous avons adoré la vitre qui donne sur le lagon.

Malheureusement la saison des pluies nous a finalement rattrapé et nous avons eu 2 jours de pluie et de vent. Nous n’avons pas pu en profiter autant que souhaité.

Nous avons cependant effectué une plongée avec Eleuthera Bora Diving Center et eu la chance d’observer un banc de 40 à 50 raies léopards (aussi appelées raies aigles). C’était magique de les voir voler/nager gracieusement au-dessus de nous. Il est aussi possible, selon votre niveau de plongé et les conditions climatiques, d’observer des raies mantas à Bora-Bora. Eleuthera a organisé pour que l’on vienne nous chercher à notre hôtel et l’ambiance était excellente au club.

Nous avons aussi profité de la proximité de l’hôtel Intercontinental (accessible à pieds) pour assister à un autre spectacle de danses traditionnelles. Entre l’hôtel Intercontinental et le Maitai Polynesia vous ne manquerez pas de passer devant la roulotte qui vous donnera accès à des plats locaux à prix très abordables.


La gastronomie en Polynésie Française

La Polynésie Française est connue pour ses plages paradisiaques au bord de lagons aux couleurs incroyables. Elle est un peu moins connue pour sa gastronomie très savoureuse et colorée. Pourtant, les îles regorgent de délicieux fruits et légumes exotiques et la mer d’une multitude de poissons et crustacés.

Côté boisson, le jus de fruits sont servis frais, rafraîchissants et plein de saveurs. En ce qui concerne l’alcool, vous ne manquerez pas de goûter la fameuse bière locale : la Hinano. Si vous êtes plus amateurs de cocktails que de bières, il y a beaucoup de choix. Nous vous conseillons le cocktail Maitai à base de rhum et saveurs locales : vanille, mangue, papaye, fruit de la passion et orange. Côté restaurants, il y en a pour tous les budgets. Pour une expérience traditionnelle, locale et abordable, mangez dans les roulottes. Vous y trouverez les meilleurs prix, c’est même parfois moins cher que d’acheter des produits au supermarché et de les cuisiner vous-même. Si vous êtes perdus en lisant le menu ou que l’inspiration vous manque lors de votre séjour en Polynésie Française voici une petite liste (non exhaustive) des plats incontournables :

  • Le poisson des dieux
  • La sauce vanille : un mélange sucré – salé qui peut surprendre à première vue mais c’est un réel délice à goûter absolument !
  • Le mi-cuit de thon
  • Le poisson cru au lait de coco ou à la sauce chinoise : un excellent exemple de fusion.
  • Le poisson perroquet dont la chair est très fondante cuit à l’étouffer au citron et au gingembre.

Enfin, pour les desserts, il y a bien sûr les fruits exotiques : ananas, noix de coco, mangues, goyaves, fruits de la passion, mape, noni, bananes, papayes… Mais aussi quelques petits délices comme le poe banane ou la glace au corossol, ainsi que de nombreuses pâtisseries et gâteaux.


La liste de lecture et films de Clémentine

  • Le guide Lonely Planet Tahiti et la Polynésie Française 
  • Le film Disney Vaiana (dont le titre est Moana en anglais)
  • Le roman relatant la mutinerie historique Lodyssée de la Bounty (tome 1 à 3) de Charles Nordhoff et James Norman Hall. Vous pouvez aussi regarder l’un des films produits sur le sujet.
  • Larbre à pain (premier volume d’une triologie) par Célestine Hitiura Vaite. Un roman très drôle sur une famille à Tahiti qui a été récompensé par de nombreux prix.

La Polynésie Française fut la destination la plus magique de notre tour du monde (jusqu’à présent). Nous rêvons d’avoir la chance d’y retourner et de visiter les autres archipels. Une expérience incroyablement riche en découvertes mais aussi vraiment agréable et relaxante. Un excellent stop dans notre tour du monde entre l’Amérique et l’Océanie.

Abonnez-vous pour voyager avec nous