Wallaby - Daintree Forest

La côte Est de l’Australie, les états de New South Wales et Queensland ce sont : des superbes plages, des montagnes, des îles, des parcs nationaux, des plages désertes, des fruits de mer, des forêts tropicales, des villes côtières très mignonnes, des palmiers, du surf, la Grande Barrière de corail, un tas d’activités aquatiques et terrestres, du soleil et surtout des rencontres avec l’incroyable faune Australienne. Voici notre itinéraire et notre expérience : 25 jours de road-trip de Sydney à Cairns en camping-car.

C’est un voyage que nous avons adoré ! La durée nous a permis de profiter sans nous presser et de bien répartir les trajets qui ont tous été très agréables. Le camping-car est parfait pour ce parcours : à part en ville, il y est très facile de conduire et garer un gros véhicule et il y a beaucoup de supers lieux pour camper.

Nous avons réalisé ce voyage en Mai, soit en Automne, et avons trouvé la météo et les températures très appréciables. De plus, nous sommes partis après les vacances scolaires (c’est une région très prisée par les Australiens pour leurs vacances) et avons ainsi évité la foule.

Ne tardez pas trop à louer votre véhicule pour avoir le plus de choix possible aux meilleurs prix. Nous avons regretté de ne pas avoir loué un 4×4 (il en existe avec tente de toit, en van et même des camping-cars) car cela donne accès à la possibilité de camper sur les plages directement au bord de l’eau !

Camping-car

 

Sydney, New South Wales

Notre point de départ fût Sydney. Nous en avons profité pour visiter la ville pendant 3 jours avant de récupérer notre camping-car.

Voici nos conseils :

Tout d’abord, les incontournables symboles de la ville : l’Opera et le Habour Bridge. Pour les voir sous tous les angles, nous vous conseillons d’emprunter un ferry plutôt que de payer pour une croisière. En effet c’est bien plus économique, retrouvez les tarifs sur le site d’Opal. Nous nous sommes rendus à la plage de Manly (il est aussi possible d’aller à Watson Bay) pour profiter de la vue depuis la baie. Nous avons aussi traversé le Sydney Harbour Bridge pour une autre vue immanquable sur l’Opéra.

Hyde Park et la Cathédrale Sainte-Marie valent aussi le détour. Allez voir la cathédrale le soir, vous pourrez assister à l’impressionnante arrivée des chauves souris géantes. Frissons et ambiance Dracula garantie !

Pour ce qui est des musées, nous avons adoré le Musée national de la marine de Sydney où il est possible de visiter les bateaux. Faites aussi un tour à la bibliothèque d’État, State Library of New South Wales, pour satisfaire le booknerd qui est en vous. Enfin, l’Observatoire de Sydney (peu fréquenté) est idéal pour une jolie vue sur les ports et les buildings de Sydney. Les fans d’astronomie apprécieront aussi les expositions.

Pour finir, ne manquez pas de faire un arrêt à l’iconique plage de Bondi. La plage est facilement accessible en transports en communs. De façon générale, se déplacer dans Sydney est facile grâce à la carte Opal que nous vous conseillons de vous procurer le plus tôt possible dans une gare ou à l’aéroport.

Opera - Sydney, Australia

Quelques conseils au départ de votre road-trip

Pour commencer, nous avons « perdu » une demi journée entre la récupération du camping avec le plein de courses, le nettoyage et la sortie de la ville de Sydney. Nous vous conseillons de prévoir une marge et de ne pas avoir de plan concret pour ce premier jour. En effet, récupérer le véhicule est toujours plus long que prévu et nous avons toujours trouvé que refaire le ménage était nécessaire avant de nous installer. Nous pensons que c’est un conseil qui s’applique d’ailleurs à tous les road-trips.

Dans certaines villes et stations balnéaires les campings coûtent plus cher le weekend (et il y a du monde sur les plages), nous vous conseillons de prévoir en conséquence pour tomber en semaine.

Il existe plusieurs applications très pratiques pour trouver des campings gratuits ou payants. Ces applications permettent aussi de profiter des avis d’autres campeurs, localiser les points de vidange ou encore les douches les plus proches. Nous avons principalement utilisé Campermate et WikiCamps.

Nous avons aussi fait l’acquisition d’une carte SIM locale et choisit le fournisseur Telstar qui offre la meilleure couverture réseau en Australie. C’est très pratique sur la route, les forfaits sont abordables et vous pouvez acheter la carte SIM dans n’importe quel supermarché et l’activer tout seul !

Enfin, pour profiter au maximum, nous avons adapté notre rythme de sommeil. C’est bien connu : les vrais campeurs se lèvent et se couchent avec le soleil ! Cela nous a permis de profiter au maximum de la lumière du soleil malgré le fait que les journées raccourcissaient (comme nous voyagions en Automne). Cela veut aussi dire que nous étions les premiers sur les ballades et nous avions toujours des bonnes places de camping. De plus, il n’est pas recommandé de conduire de nuit en Australie car les animaux, en particulier les kangourous, sont actifs de nuits et le risque de collision est élevé.

 

Blue Mountains

104 km / 1 h 35 de route

Une fois prêts à partir à l’aventure, nous avons pris la route vers la montagne. Les Blue Mountains, « montagnes bleues », se situent à l’ouest de Sydney. Nous avons fait un premier stop aux chutes d’eau Wentworth Falls pour une petite balade et pour observer les points de vue. Ensuite, nous avons rejoins le camping gratuit de Blackheath Glen Reserve. La route pour y arriver est sinueuse mais courte, aucun problème pour y accéder avec notre imposant camping-car. Les places sur le camping sont limitées, prévoyez donc d’arriver tôt.

Le lendemain nous avons visité les Blue Mountains et plus spécifiquement la zone autour des 3 sisters, les « 3 soeurs » faisant référence aux formations rocheuses. Nous y avons accédé via Scenic World, qui propose des téléphériques pour accéder facilement à différents endroit du parc national. C’est très intéressant si, comme nous, vous n’avez pas assez de temps pour tout faire en randonnée. Les sensations sont aussi au rendez-vous avec Scenic World ! En effet, le Railway vous fera descendre la montagne quasiment verticalement, c’est apparemment le train le plus pentu au monde. Le Skyway vous offrira une vue imprenable sur les 3 sisters. Enfin, passez un peu de temps au pied de la montagne après votre descente pour y faire une petite balade dans le parc.

 

Palm Beach

140 km / 2 h de route

Nous avons pris le temps de visiter Palm Beach lors de notre house sitting au nord de Sydney. Nous pensons que c’est un excellent stop sur la route si vous partez au nord depuis Sydney ou les Blue Mountains. La ville est accessible par la route mais vous pouvez aussi vous y rendre en Ferry depuis Ettalong Beach pour une mini croisière dans la Broken Bay. Retrouvez les tarifs et horaires sur le site de FantaSea.

Palm Beach est une ville très agréable et vous y trouverez deux plages magnifiques propices à une courte randonnée. En effet, il est possible de faire une boucle jusqu’au phare Barrenjoey Head en passant par une plage et en revenant par l’autre. Vous verrez surement des surfeurs et peut-être des dauphins ou des baleines (en fonction de la saison). Pour se restaurer, nous avons adoré le restaurant Dunes au milieu du parc Governor Philip. N’oubliez pas (comme nous) de prendre votre maillot de bain !

 

Port Stephens

218 km / 2 h 50 de route

Pour couper la route en deux, nous nous sommes arrêtés au camping gratuit de Kurri Kurri à côté du stade en centre-ville.

Le lendemain, nous avons pris la route vers Port Stephens pour un premier stop à Worimi National Park. Il s’agit des dunes les plus grandes de l’hémisphère sud qui s’étendent sur 32 km le long de la mer. Nous en avons profité de ce lieu exceptionnel pour faire du sandboarding avec 4WD Tours. Le sandboarding c’était une première pour nous, et nous nous sommes beaucoup amusés. Notre conseil pour cette activité : prévoyez d’arriver à l’ouverture. En effet, à 9h – 9h30 nous avions les dunes pour nous tous seul !

Ensuite, nous avons fait un tour à One Mile Beach. Une jolie plage au bord du parc national Tomaree. Pour finir, nous nous sommes posés pour la nuit au Fingal Bay Holiday Park. Le camping était très agréable et calme, à deux pas de la plage. Nous en avons profité le lendemain matin pour y faire une courte randonnée dans le parc national de Tomaree et pour aller voir la pointe de sable qui rejoint Fingal Island. Il est possible de la traverser à marée basse (à vos risques et périls). Nous avons ensuite pris la route pour notre prochaine étape.

 

Port Macquarie

246 km / 2 h 40 de route

Nous n’avons pas trouvé de camping gratuit dans la ville de Port Macquarie, nous avons donc décidé de nous arrêter au camping gratuit de The Big Axe à Kew. Le lendemain, nous avons pris la route touristique pour arriver à l’ouverture du Koala hospital et assister au petit déjeuner des koalas. De plus, à cette heure-ci, il n’y avait quasiment personne. Nous avons adoré cette expérience gratuite (qui fonctionne grâce aux dons).

Port Maquarie est une ville intéressante pour sa randonnée côtière qui passe dans des magnifiques plages désertes (nous y avons croisé seulement quelques surfeurs) jusqu’au phare. Le musée d’histoire permet d’avoir un rapide aperçu sur le passé de la région.

Les koalas

Le koala est un animal timide qui n’aime pas être dérangé. De plus les koalas sont malheureusement en voie de disparition, décimés par les activités humaines. Il est donc très rare de les voir dans leur habitat naturel.

L’hôpital des koalas a pour objectif de soigner et réintroduire les koalas malades ou blessés par des collisions avec des voitures ou des attaques de chiens. Certains sont trop mal en points pour être réintroduits, ce sont ces koalas qu’il est possible d’observer sur place. Les autres ne sont pas visibles afin d’éviter qu’ils ne s’habituent trop à la présence humaine et pour maximiser la réussite de leur réintroduction.

Nous avons trouvé l’action menée par l’hôpital excellente et nous en recommandons la visite. Les dons permettent de soigner les animaux mais aussi de faire du travail de recherche sur cette espèce fascinante. Enfin l’hôpital éduque aussi sur ce sujet pour éviter les accidents et aider à la préservation, nous avons énormément appris lors de notre courte visite.

Nous trouvons que c’est bien plus intéressant que de payer cher pour faire des photos avec un koala dans les bras, comme le propose de nombreux parcs dans la région. De plus, cela ne nous semble pas être une bonne pratique pour les koalas qui sont stressés par les contacts avec les humains.

 

Byron Bay

391 km / 4 h 25 de route

Nous avons adoré l’ambiance particulière de Byron Bay, notre dernier arrêt dans l’état de New South Wales. Proche de Brisbane, la ville est très populaire par conséquent tout est plus cher à commencer par les campings (évitez les weekends) !

Où loger à Byron Bay?

Nous devions brancher notre camping-car et avons donc décidé de camper en ville pour profiter de la vie nocturne. Nous avons opté pour le camping Glen Villa Resort, comptez 50 AUD la nuit (en basse saison) pour un emplacement avec eau et électricité. C’était le camping le moins cher que nous ayons trouvé après avoir demandé les prix sur place. Le camping est très bien situé, à quelques pas des rues commerçantes et à environ 10 minutes de la plage.

Si vous dormez en dehors de la ville, il est possible de se garer gratuitement en journée au parking du marché de Byron Community Market lorsque le marché n’est pas installé (les jeudis et dimanches).

Que faire à Byron Bay?

Les plages sont agréables, les activités ne manquent pas et il paraît que c’est le meilleur endroit pour s’essayer au surf (mais pas le moins cher). Prévoyez aussi trois ou quatre heures pour faire la boucle depuis le centre jusqu’au phare du Cape Byron Light (évitez d’y aller en voiture, les places de parking sont rares et payantes). Une fois arrivé au phare, nous avons encore eu la chance d’observer des dauphins et même une tortue. Il est possible de faire une visite guidée gratuite du phare qui permet de monter tout en haut. Pensez à prendre votre maillot de bain s’il fait beau.

Pour les fans de livre, la libraire The Book Room est superbe. Vous pourrez y passer un long moment à flâner dans les rayons ou à boire un café sur la terrasse. Si vous cherchez des livres d’occasions il y a aussi la librairie Byron Bay Book Exchange non loin de là.

Nous avons choisi de ne pas nous arrêter à Brisbane car la ville nous paraissait inadaptée pour le camping-car (trop difficile et cher à garer) et nous y étions pendant un jour férié.

 

Noosa

316 km / 3 h 30 de route

Nous avons donc dormi au nord de Brisbane dans l’état du Queensland sur une aire de repos et sommes partis le lendemain à Noosa pour visiter le parc national. Nous sommes arrivés vers 8h et avons tourné quelques minutes avant de trouver une place gratuite dans une rue proche du parc (prévoyez d’arriver tôt surtout les weekends et jours fériés). Le parc propose différentes randonnées de 15 minutes à 4 heures et nous avons eu la chance d’y voir notre premier koala sauvage en longeant la côte ! Ensuite, nous avons mangé au Surf Club pour une sympathique vue sur la mer et des prix abordables.

Le soir, nous avons repris la route pour nous arrêter au camping gratuit (privé) du golf de Koolewog. L’endroit est très isolé et offre un cadre spectaculaire ainsi qu’une très bonne vue des étoiles, nous avons passé une superbe soirée.

 

Hervey Bay, Fraser Island et Mon Repos

270 km / 3 h 20 de route

Nous avons pris la décision de ne pas visiter Fraser Island dû au prix des tours organisés. L’île est réputée pour ses étendues de sables et ses colonies de dingos, nous avons entendu beaucoup de bien des circuits campings organisés. Si vous avez un 4×4 vous pouvez y aller en ferry. Rainbow Beach et la pointe d’Inskip nous ont aussi beaucoup tenté mais représentaient un grand détour. Si vous avez des informations sur Fraser Island et Rainbow beach dites le nous en commentaire. En attendant, nous vous conseillons de lire l’article de Lonely Planet (anglais uniquement).

Nous avons donc juste fait un stop à Hervey Bay pour profiter de la plage. Contrairement à Noosa, nous avons été choqué par le fait de n’y voir quasiment personne.

Le soir, nous avons dormi sur le camping gratuit de Bundaberg face à l’aéroport (attention pour véhicules autonomes uniquement avec douche, toilette et cuisine). Le lendemain, nous avons fait une halte à Mon Repos pour y observer les tortues (d’octobre à avril). Hélas pas de chance pour nous comme nous étions hors saison mais nous y avons croisé deux kangourous sur la jolie promenade d’observation des tortues.

 

Agnes Water et Seventeen Seventy : kangourous et surf

135 km / 1 h 35 de route

Nous avons repris la route pour notre objectif suivant : Le sanctuaire d’Horizon Kangaroos à Agnes Water. Il s’agit est un refuge pour les kangourous orphelins où il est possible de camper. Nous avons adoré la proximité avec les kangourous en liberté et en apprendre plus sur ces animaux grâce à Garry, le propriétaire.

Les Kangourous

Après les koalas, nous aimerions parler des fameux kangourous ! En effet il y en a beaucoup en Australie, même plus que d’humains. Ainsi ils sont considérés, à tord selon nous, comme des nuisances. C’est même une question politique triste et controversée avec des plans terribles pour contrôler la population. Pour nous, les kangourous sont des animaux très beaux et intrigants.

Le camping du sanctuaire d’Horizon Kangaroos était une si bonne expérience que nous y avons séjourné une nuit supplémentaire. Les propriétaires, Garry et Denise, sauvent des bébés kangourous orphelins. Ils les élèvent au biberon avant de les réhabiliter dans la nature. En plus du site de camping, ils offrent une expérience quotidienne où il est possible de nourrir les kangourous en liberté. Tous les kangourous sont complètement libres mais aiment traîner dans le coin. Le programme est aussi éducatif et nous avons adoré en apprendre plus à propos de ces animaux exceptionnels.

Le lendemain nous avons pris notre toute première leçon de surf avec Reef 2 Beach Surf. Ils offrent les cours les moins chers que nous ayons trouvé sur tout le voyage et en plus c’était vraiment super ! Nous avons passé un excellent moment à apprendre les bases du surfs et à pratiquer. Presque tout le monde à réussi à se lever sur sa planche dès la première heure et nous avons même reçu un diplôme ! Nous les recommandons vivement.

Ensuite, nous sommes allés jeter un coup d’œil au Mémorial du captain Cook et avons profité de la belle vue sur la baie.

 

Parc national d’Eungella

637 km / 7 h 15 de route

Pour couper la longue route entre Agnes Water et Eungella National Park, nous nous sommes arrêté à Rockhampton. C’est apparemment le meilleur endroit pour manger du bœuf bon marché. Nous avons dormi gratuitement sur l’aire de repos de Waverley.

Notre objectif suivant était de voir des ornithorynques dans leur milieu naturel, c’est pour cette raison que nous nous sommes rendus au parc d’Eungella. Nous avons passé la nuit au Platypus bushcamp dans le parc national. Attention, l’accès est un peu difficile et vous devrez traverser des cours d’eau. Bien qu’il y ait une piscine naturel où il y a des ornithorynques, nous n’avons pas eu la chance d’en voir. Nous en avons tout de même profité pour nous baigner dans les eaux fraîches des gorges Finch Hatton Gorge.

Le lendemain, nous avons exploré le parc avec les randonnées autour de la Broken River. Nous avons cette fois été plus chanceux et avons croisé quelques ornithorynques à Fern Flat et en chemin sur la randonnée qui longue la rivière Broken River. Pour observer la nature, il est peut-être plus judicieux de dormir au camping de Fern Flat. Cependant, si vous préférez un endroit plus reculé pour vous baigner dans des piscines naturelles privilégiez le Platypus bushcamp.

Si vous êtes limité en temps pour visiter le parc nous vous conseillons de privilégier les alentours de la Broken River par rapport aux gorges Finch Hatton.

 

Cape Hillsborough, Airlie Beach et les Whitsundays

172 km / 2 h 20 de route

Nous avons ensuite pris la route pour Cape Hillsborough et sa jolie plage qui se remplie de Kangourous de la tombée du jour jusqu’au levé de soleil. Le camping étant cher nous n’y avons finalement pas passé la nuit. Il est possible de nourrir les oiseaux dans ce camping très sympa. La météo s’est ensuite gâtée alors nous avons pris une journée de repos au camping Island Gateway Holiday Park de Airlie Beach et en avons profité pour faire nos lessives.

Le lendemain, nous avons visité la ville d’Airlie Beach et fait un petit tour en bord de mer. Nous avons trouvé très intéressant la piscine ouverte, le lagoon, qui permet de se baigner en toute sécurité à l’abris des méduses mortelles.

C’est à partir d’ici que partent les croisières vers les îles apparemment paradisiaques des Whitsundays. Encore une fois par manque de budget, et parce que la météo n’était pas clémente, nous avons décidé de ne pas payer un tour des îles.

Cape Hillsborough, Australia

 

Magnetic Island et Townsville

275 km / 3 h 15 de route

En faisant le choix de ne pas visiter Fraser Island et les Whitsundays, nous avions décidé que nous ne voulions pas manquer la chance d’explorer l’île de Magnetic Island. En effet, il n’est pas nécessaire de prendre part à un tour pour cette visite qui est du coup plus abordable. Mais surtout, sur cette île il est quasiment garanti de croiser des koalas et des wallabys sauvages.

Nous avons ensuite passé deux nuits à Townsville car la mauvaise météo nous a empêché de rejoindre Magnetic Island le premier jour. Nous nous sommes arrêtés au camping gratuit de Blue Waters qui offre un très bon cadre. Le lendemain, nous avons choisit une aire de repos gratuite en plein centre-ville plus proche du ferry. Cependant, l’aire de repos était très bruyante et nous étions tellement serrés que nous avons failli rester coincés entre les campeurs, nous ne recommandons pas.

Pour profiter au maximum de notre journée sur Magnetic Island nous avons pris le ferry SeaLink avant 7 heures du matin (et avons pu observer le lever du soleil du bateau). Magnetic Island est une petite île de 52 km². Nous l’avons traversée à pied jusqu’au nord en passant voir les wallabys sur leurs rochers au Rock Wallabies. Ensuite la randonnée des Forts nous a permis de voir des koalas de très près dans leur milieu naturel. Enfin, nous avons rejoins la magnifique plage de Horseshoes Bay pour un peu de détente. Nous avions aussi prévu de faire du kayak de mer et une croisière snorkel mais, malgré l’amélioration de la météo, les conditions météorologiques n’étaient pas suffisamment bonnes.

Le soir, nous avons pris la route pour le camping gratuit de Balgal Beach. Nous l’avons adoré, c’est certainement l’un des meilleur camping gratuit de notre séjour. À deux pas de la plage avec des tables de pique-nique et des barbecues électriques. Nous avons profité d’un magnifique levé de soleil.

 

Mission Beach

235 km / 2 h 50 de route

À Mission Beach, nous avons eu la chance de croiser un casoar ! Nous sommes tombés nez à nez avec cet oiseau fascinant et extrêmement rare. Le casoar, descendant des dinosaures, est le troisième plus grand oiseau et le plus dangereux de la planète. Nous avons aussi profité de la magnifique plage de Bingil Bay pour prendre le déjeuner et récolter des noix de coco.

Ensuite, nous nous sommes arrêtés pour la nuit sur le terrain de l’hôtel Garrandunga où nous avons pu dormir et nous brancher en l’échange d’une consommation au bar de l’hôtel. Un endroit sympa dans la campagne avec un propriétaire très gentil, nous avons trouvé que c’était un très bon échange.

 

Kuranda

163 km / 2 h 20 de route

La route pour la petite ville de Kuranda traverse la forêt tropicale (et offre des chances de croiser des casoars). Cette ville aux airs hippie est connue pour ses marchés. Le Kuranda Original Rainforest Markets est le plus intéressant. Nous y avons mangé un délicieux repas Japonais à Hayabusa of Kuranda Japanese Sweets.

Ensuite, nous avons été observer les impressionnantes Chutes de Barron. Le soir, nous avons dormi au camping gratuit de Rifle Creek Rest Area. Toutefois, faites attention car l’eau n’y est pas potable à moins de la faire bouillir et notre cordon était trop court pour vider nos eaux usées.

 

Port Douglas et les gorges de Mossman

66 km / 1 h 05 de route

Dans la charmante ville de Port Douglas, nous avons fait la ballade côtière et profité du marché (comme nous y étions un dimanche).

Nous sommes ensuite allés visiter les Gorges de Mossman et avons pu y observer quelques animaux, dont des lézards et un cochon sauvage, dans la forêt tropicale. La petite randonnée de 2,5 km est très intéressante. Si vous aimez la marche nous vous conseillons de ne pas payer pour la navette et d’ignorer les panneaux vous dissuadent de marcher. Il faut compter une à deux heures de marche pour faire l’aller-retour jusqu’au gorges. Nous avons pris la navette mais avons trouvé que la route était tout à fait praticable.

Le soir, nous avons dormi face à la mer au camping Wonga Beach Caravan Park.

Mossman Gorge

 

Daintree Forest

85 km / 1 h 50 de route

Pour vous rendre par vos propres moyens dans la forêt tropicale Daintree Forest, il faut traverser la rivière avec votre véhicule sur un pont/ferry. Le passage coûte $28 l’aller-retour. L’impressionnante Daintree Forest est plus vieille que la Forêt Amazonienne ! Nous avons visité toute la forêt jusqu’à Cape Tribulation. Il est possible de le faire en une journée mais nous avons préféré prendre notre temps pour se sentir encore plus au bout du monde. Pensez à récupérer une carte, il n’y a aucune réception dans la forêt.

Au programme, nous avons mangé une glace à Daintree Ice Cream Company qui propose plus de saveurs que son concurrent (dont plus de choix vegan / sans lactose) et il est aussi possible de se balader dans le jardin pour admirer les plantations. Si vous voulez vous baigner, le Mason’s Swimming Hole est le seul endroit garantit sans crocodiles ! Enfin, il est possible d’observer des wallabys et kangourous au camping de Lync-Haven Rainforest.

Nous avons passé la nuit sur place au camping de Noah Beach. Un très beau site en pleine forêt et à deux mètres à la plage, et aussi le moins cher que nous ayons trouvé. Pensez bien à réserver votre emplacement avant votre arrivée car il n’y a pas de réseau dans la forêt et il est interdit de passer la nuit sans avoir au préalable réservé. Nous avons dû retourner à Cape Tribulation et faire la réservation à partir d’un téléphone public.

Le lendemain après avoir retraversé le ferry, nous avons fait une croisière sur la rivière avec Solar Whisper Wildlife and Crocodile Cruises. Une excursion sympathique pour observer les crocodiles, grenouilles et oiseaux qui peuplent la rivière. Nous avons aussi apprécié les explications de notre guide, la petite taille de notre embarcation et le fait qu’elle soit propulsée à l’énergie solaire.

 

Cairns, Queensland

141 km / 2 h 40 de route

Nous avons repris la route vers le sud comme nous devions retourner le camping-car à Cairns. Nous nous sommes arrêtés à Palm Cove pour la nuit au NRMA Palm Cove Holiday Park. Nous avons adoré la route le long de la côte qui vaut le détour ainsi qu’Ellis Beach.

Le lendemain, nous avons visité le Tjapukai Aboriginal Cultural Park. L’occasion d’en apprendre plus sur l’histoire des peuples aborigènes de la région depuis la création jusqu’à nos jours. Nous avons aussi assisté à des spectacles de danse et de musique, observé différentes œuvres d’art, découvert la nourriture et la médecine du bush ainsi que les armes traditionnelles. Nous avons même essayé le lancer de boomerang et de lance. La visite était très intéressante et même nécessaire à notre compréhension de l’Australie d’aujourd’hui.

Nous avons passé notre dernière nuit en camping-car au camping de NRMA Cairns Holiday Park.

Après avoir rendu le camping-car, nous avons dormi une nuit à Cairns avant de partir de bonne heure pour une croisière de 3 jours sur la Grande Barrière de Corail (de quoi finir l’Australie en beauté) avec Divers Den. Nous en avons profité pour passer une nouvelle certification de plongée, notre PADI Advanced. Une expérience incroyable sur laquelle nous écrirons un article prochainement.

Après la croisière, nous avons profité encore quelques jours de la ville de Cairns et sommes restés au Caravella Backpackers sur l’esplanade. La ville de Cairns est très plaisante, en particulier la ballade le long de l’esplanade. Ici aussi, il est possible de se baigner en toute sécurité dans un lagoonNous avons été très impressionnés par l’exposition gratuite à la Art Gallery et avons profité du marché Night Market.

 

Au total, nous avons donc parcourus plus de 4 000 km en 25 jours et avons exploré les états de New South Wales et Queensland. Cependant, nous avons eu un bon rythme et n’avons pas été dérangé par les distances. Nous avons l’impression d’avoir pris notre temps et nous sommes beaucoup détendus malgré tout. C’est un road-trip qui vaut vraiment le coup ! Parce que Clémentine a très peur des araignées australiennes dans les toilettes et douches de camping, nous sommes très heureux d’avoir investi dans le confort d’un camping-car avec sanitaires.

 

La liste de lecture et films de Clémentine

  • L’Essentiel de l’Australie de Lonely Planet
  • Le film Australia, 2008, avec Nicole Kidman and Hugh Jackman. Un superbe film pour en apprendre plus sur l’histoire de l’Australie et découvrir les paysages du désert.
  • Nous avons aussi sélectionné 3 films, complétement différents, de voyages initiatiques à travers le centre et désert australiens : Le Chemin de la Liberté, Priscilla Folle du Désert et Tracks.
  • Les romans, non traduit en français, Oscar and Lucinda de Peter Carey et The Bush de Don Watson.

 

Retrouvez nos autres articles sur l’Australie : Top 10 des choses à faire à Melbourne, Voyage au Centre de l’Australie : 3 jours dans l’Outback et House-sitting : logement gratuit et voyage différent.

Si vous aussi vous adorez les road-trips ne manquez pas de jeter un œil à notre série epic road-trip.

 

Abonnez-vous pour voyager avec nous