Voici la réponse à une des questions récurrentes sur notre tour du monde de 14 mois : comment Clémentine a-t-elle géré pour s’approvisionner en protections menstruelles ? Pour vous résumer cet article en quelques mots, la réponse : les culottes de règles ! Retrouvez tous ses conseils et tests.

Accessibilité aux protections périodiques à usage unique autour du monde

Il faut savoir que par souci écologique, d’économie et de confort, j’avais déjà depuis plusieurs années laissé de côté les serviettes et tampons à usage unique. J’en ai toutefois acheté en dépannage à plusieurs reprises avant de m’équiper en culottes menstruelles et voilà mon constat :

Nous avons toujours trouvé des serviettes hygiéniques en vente dans les pharmacies. Pas nécessairement dans les magasins types alimentaires, comme cela peut-être le cas en France, mais toujours dans les pharmacies. De plus, nous n’avons jamais eu de mal à trouver une pharmacie, même dans les plus petites villes. Cependant, il s’agissait majoritairement de serviettes et non de tampons. Enfin, la qualité est extrêmement variable d’un pays à l’autre et certaines étaient désagréables à porter et plus ou moins efficaces.

Pour nous, il est aussi important de noter l’impact très négatif sur l’environnement des protections à usage unique et les risques pour la santé dû aux utilisations d’agents toxiques dans la fabrication.

La cup (coupe menstruelle) en tour du monde

J’avais déjà utilisé la cup (coupe menstruelle en français) plusieurs années avant le tour du monde. Les avantages sont évidents : le coût d’achat très faible pour une utilisation très longue, la possibilité de la porter une journée entière sans avoir à s’en soucier et bien sûr en voyage le peu de place que cela prend dans la valise.

Cependant, son utilisation lors d’un tour du monde baroudeur en sac à dos comprend des inconvénients. Nous avons parfois passé plusieurs jours avec des accès limité à l’eau potable rendant le nettoyage compliqué. Des fois, le peu de points d’eau dans des logements partagés pouvait rendre la logistique complexe. Aussi, si vous avez des flux importants et devez vider votre cup dans la journée, cela peut-être extrêmement difficile dans certaines régions où l’accès à des toilettes avec un point d’eau en dehors des logements est extrêmement rare.

Pour finir, il semble important de souligner aussi que les premières utilisations de la cup sont souvent compliqués et que cela prend plusieurs mois pour maîtriser la pose et le retrait. Je déconseille fortement de partir en voyage avec une cup sans en avoir fait plusieurs fois l’expérience tranquillement chez soi. J’utilisais aussi, à la maison avant le voyage, des serviettes hygiéniques lavables et ré-utilisables. Cependant leur entretien, leur confort et leur praticité est bien moindre par rapport aux culottes de règles et moins pratique à utiliser en voyage sac à dos.

Après en avoir entendu parler dans la sphère des voyageurs, je me suis finalement décidée en Australie à investir dans des culottes menstruelles. Ce fût pour moi une révélation !

Les culottes menstruelles ou culottes de règles

Qu’est-ce que c’est les culottes de règles ?

Les culottes menstruelles, culottes périodiques ou culottes de règles, sont des protections hygiéniques externes, lavables et réutilisables. Ces culottes sont utilisables tout au long de la durée de vie du produit. De nombreux fabricants ont investi le marché récemment et les nouvelles technologies assurent : une excellente absorption, un réel confort et une grande facilité de lavage.

Ainsi, avec un bon modèle d’une marque recommandée, vous n’aurez pas de fuites, pas d’odeur ni de sensation d’humidité (sinon c’est que le modèle choisi n’était pas adapté). De plus, les designs se font très variés et vous pourrez maintenant trouver tous les styles de lingerie habituel. Il est très difficile de différencier cette lingerie d’une lingerie classique, c’est à peine plus épais !

Le prix est un facteur dissuasif, ces technologies coûtant plus cher que de la lingerie classique. Cependant, il faut voir cela comme un réel investissement sur le long terme. En plus de réduire vos frais mensuels de protections à usage unique, c’est un réel effort pour la planète et votre santé.

Enfin, les culottes menstruelles ne sont pas simplement une solution pour les menstruations mais peuvent aussi être très utiles en cas de souci de fuites urinaires.

L’utilisation des culottes menstruelles en voyage

Les culottes se rincent après utilisation et se lavent dans un cycle classique de machine avec le reste du linge. Les températures varient selon les modèles mais la grande majorité se lavent à 30 degrés, voire à froid et à la main. Grâce à leur pouvoir d’absorption, elles sèchent aussi rapidement. Ainsi, pas besoin d’investir dans une grande quantité. Certains modèles peuvent être lavés le soir à la main pour être réutilisés dès le lendemain.

J’ai voyagé avec trois culottes menstruelles, ce qui a été suffisant. Malgré la grande disparité de qualité de nos lessives, elles sont toujours ressorties impeccables. En voyage, ces culottes assurent d’avoir toujours un accès à des protections périodiques et ne prennent que très peu de place dans la valise. Elles sont tellement confortables que je les ai aussi utilisées en dehors de mes menstruations. Ainsi ce n’était pas des “ajouts” à notre sac à dos très restreints, mais elles faisaient pleinement parti de ma garde robe.

Enfin, dernier petit plus, cela permet aux parties intimes de toujours rester au sec lors de sorties en bateau, de randonnées, d’activités sportives ou encore dans les environnements très humides.

Le choix des culottes de règles

Tout d’abord soyez bien vigilent à choisir la bonne taille, une lingerie trop large ou trop serré sera bien moins efficace.

La plupart des marques proposent des niveaux de flux différents, choisissez un modèle adapté. Il est intéressant de s’équiper à différents niveaux pour pouvoir couvrir ses besoins au jour le jour. Les modèles pour les flux les plus importants sont naturellement plus épais mais pas moins agréables à porter !

Il existe maintenant de très nombreuses marques. En effet, l’offre augmente de jour en jour et semble assez inégale en terme de design, d’efficacité, de confort et surtout de prix !

J’ai testé les marques suivantes :

Modibodi, marque australienne

Comme je me suis initialement équipée en Australie, je me suis naturellement tournée vers une marque australienne.

J’ai opté pour trois modèles, trois styles et niveaux d’absorption différents.

Certains modèles sont maintenant disponibles dans différentes couleurs.

Je suis très satisfaite, ces modèles sont très agréables et très beaux à porter. surtout, ils sont super efficaces et faciles à laver. Rien à redire ! Ces produits ont aussi fait l’épreuve du temps et sont ressortis intacts d’un tour du monde !

Le niveau léger light/moderate est plus de l’ordre d’un bon protège slip. Les niveaux lourds moderate/heavy sont très absorbants et agréables à porter. Ils ne sont pas trop épais et restent très discrets. Les informations sur le site permettent facilement de choisir le bon modèle et la bonne taille.

Pour ce qui est du prix, ces produits sont parmi les moins chers essayés entre 19 et 28 euros. La gamme inclus aussi de la lingerie de sport, des maillots de bain, des accessoires pour la grossesse et une très belle offre pour les adolescentes. La marque s’implique dans des projets caritatifs, sociaux et d’éducation en Australie et Nouvelle-Zélande.

100% recommandé de par mon expérience, attention cependant, nous avons lu en faisant nos recherches des commentaires négatifs relatifs à des problèmes de fuites.

Modibodi

Modibodi

 

Réjeanne, des modèles tendances pour une absorption maximale

Cette marque Made in France a beaucoup travaillée le style des différents modèles avec de la dentelle mais aussi des jeux de transparences, des tailles hautes, des shortys, une gamme de couleur variée et même des associations avec d’autres designers.

J’ai testé le modèle Shorty Callie Rouge Tangerine pour flux abondant.

En recevant mon colis, j’ai été étonné de constater que la couche de protection de ce modèle s’étend sur l’intégralité de la culotte. Cela veut dire que par rapport aux autres culottes essayées, celle-ci est plus épaisse et volumineuse. Cependant, elle reste confortable et jolie à porter.

Niveau absorption et protection il n’y a absolument rien à redire ! Si vous êtes angoissées d’avoir une fuite, avez des flux abondants ou des fuites la nuit ce modèle est parfait. En avoir un exemplaire permet de se sentir vraiment en sécurité. Pour le sac à dos de voyage, il faut juste prévoir que c’est un modèle qui prendra un petit peu plus de place qu’une culotte normale. Aussi, vous risquez moins d’avoir envie de le porter à n’importe quel moment.

Je n’ai pas testé les modèles flux léger et moyen. Les prix, allant de 39 jusqu’à 59 euros selon les modèles, sont élevés mais restent dans la moyenne de ce que nous avons vu.

Une partie des bénéfices de la marque est reversée à des associations de soutien aux femmes et ils proposent aussi des jolis maillots de bain.

Réjeanne

 

Lunapads / Aisle, fournie avec une épaisseur supplémentaire et amovible

La marque Lunapads, renommée Aisle, déjà connue pour les coupes menstruelles et serviettes ré-utilisables vient de sortir un nouveau modèle de culotte menstruelle. Leur modèle Hispter comprend ainsi une épaisseur en plus qui est amovible.

Ce concept intéressant permet de s’ajouter une sécurité en cas de flux abondant ou pour la nuit. Cela permet aussi de se “changer” dans la journée si nécessaire sans avoir à complètement changer de sous-vêtement. C’est une lingerie confortable et qui absorbe bien.

Au niveau du style cela reste basique, disponible en deux couleurs. Le prix est correct par rapport à la concurrence à environ 37 euros. Attention pour les baroudeuses, les avis en ligne semblent indiquer que la matière est difficile à laver à la main.

Cette marque canadienne supporte des projets pour l’accessibilité à des produits menstruels partout dans le monde depuis de nombreuses années. De plus, leur campagne inclusive prône clairement la diversité et une image positive du corps. Ainsi, les produits sont disponibles dans une très grande sélection de taille allant du XS au 5X.

Aisle

 

Petites Culottés, Made in France et dentelles

Cette marque 100% Made in France fabrique sa lingerie en coton bio. Ils sont très transparents sur la fabrication et fonctionnent avec un principe de pré-commande qui évite tout gaspillage. Leur campagne fait valoir les beautés féminines.

La marque se veut délicate et raffinée et propose en effet des jolis modèles avec de la dentelle, des jeux de transparence et du choix de couleur.

J’ai testé le modèle La Capricieuse : peut-être qu’il ne s’agissait pas d’un modèle adapté pour moi mais j’ai été déçue. Tout d’abord par la forme, le modèle est très taille basse et les coutures très épaisses, ce que je trouve inconfortable.  Pour les autres marques que nous avons vu, l’intérieur est toujours noir même si la culotte est d’une couleur différente. Pour ce modèle “Petites Culottés” de couleur rouge, l’intérieur est aussi rouge ce qui signifie que les tâches sont directement visibles (mais partent bien au lavage). Enfin, malheureusement, ce modèle est le seul avec lequel j’ai eu des soucis de fuites.

Les prix commençant à 47 euros en font la marque la plus chère de celles que j’ai testé. Cette marque propose aussi des jolis modèles de culottes de règles pour adolescents et des accessoires sympas. Ce modèle a d’ailleurs été livré dans un très beau sac en tissu.

Petites culottés

 

Pour résumer ces tests de culottes menstruelles ou culottes de règles : j’ai été conquise par la marque Modibodi, que ce soit pour le prix, le confort et la fiabilité des produits. Si vous voulez vous tourner vers une marque française, je suis aussi très satisfaite du modèle essayé chez Réjeanne.

Si vous voulez en savoir plus sur ce que nous avons emporté dans nos valises, n’hésitez pas à aller voir notre article Tour du monde : garde-robe.

 

Abonnez-vous pour voyager avec nous