Quels vêtements emmener en tour du monde ?

Afin d’optimiser nos bagages, nous avons décidé de partir avec des vêtements techniques spécialisés pour le voyage. Une garde-robe bien différente de celle que nous a à la maison.

Après des mois de recherches (merci les blogs voyage et les youtubers) nous avons décidé que nos priorités dans le choix des vêtements sont :

  • la légèreté : pour garder le poids des bagages le plus bas possible
  • la versatilité : pour emmener le moins possible d’articles
  • le séchage rapide : pour les lessives qui doivent sécher en une nuit
  • la protection UV : pour nos peaux fragiles de nordistes (et expats anglais)
  • la protection anti-insectes : contre les maladies transmissibles par les moustiques et les tiques

Selon nous la marque Craghoppers concilie toutes ces propriétés. En prime, les vêtements offrent une sécurité supplémentaire avec des tas de poches secrètes pour transporter argent et papiers. C’est aussi une marque, contrairement à d’autres, qui propose des vêtements avec du style et qui taillent bien. Ce problème s’est posé en particulier pour les vêtements féminins qui semblent malheureusement être un marché plus restreint que celui les hommes (alors que Clémentine se soucie bien plus de son style que Nicolas !). Nous sommes très heureux de vous offrir une réduction de 10% à utiliser sur le site de Craghoppers avec le code promo VMEXTRA10 (plus de codes promos sont disponibles sur notre page bons plans).

Nous sommes tous les deux partis avec une tenue anti-moustique complète chacun des marques Insect Shield et Craghoppers (du chapeau aux chaussettes). Majoritairement, Nous avons emporté des vêtements techniques, et pour rester dans notre budget nous nous sommes aussi tournés vers la marque Décathlon. Enfin, nous sommes aussi partis avec des vieux habits que nous pouvons remplacer par des achats qui nous serviront aussi de souvenirs. En effet, place oblige, tous nos souvenirs doivent être utiles et remplacer un autre objet dans le sac à dos.

La garde-robe de Nicolas

  • 3 pulls dont un anti-moustique Nosilife et un Décathlon.Tenue Nicolas garde-robe
  • 1 chemise de baroudeur anti-moustique Nosilife avec le col qui se déplie pour protéger son cou des moustiques et du soleil.
  • 1 pantalon transformable en short aussi de la marque Craghoppers, la base pour les baroudeurs!
  • 2 T-shirts à manches longues (Un en laine de Mérinos Décathlon et un T-shirt technique Décathlon pour garder la chaleur).
  • 3 T-shirts à manches courtes (dont un anti-moustiques Insect Shield).
  • 1 casquette et 1 chapeau anti-moustiques Insect Shield
  • 6 caleçons (dont un technique qui sèche rapidement)
  • 7 paires de chaussettes (2 paires spéciales randonnées Décathlon et 2 anti-moustiques Craghoppers et 1 anti-moustiques Insect Shield ainsi qu’une paire de chaussette de contention Cadence pour l’avion et une paire normale).
  • 1 short de sport
  • 1 paire de chaussures légère style tennis (qui sert aussi pour la tenue habillée)
  • 1 pyjama (bas de pyjama Bob l’éponge et haut Star Wars évidemment)
  • 2 maillots de bain
  • 1 ceinture avec cachette pour glisser des billets (plus adaptée pour les pantalons d’hommes)
  • 1 portefeuille sécurisé RFiD de la marque LifeVenture. Tous les produits Lifeventure sont disponibles avec 15% de réduction grâce à notre code de réduction 15CMBLV (plus de codes promos sur notre page bons plans).

 

Tenues habillées garde-robe

La tenue habillée de Nicolas

  • 1 chemise de soirée (qui couvre toutes les propriétés des vêtements Craghoppers) déjà utilisée lors d’un mariage à Vancouver.
  • 1 pantalon de soirée (couvrant aussi les propriétés Craghoppers) qui complète la tenue habillée de Nicolas tout en étant utilisable pour toutes autres occasions (randonnée, ville, etc.).
  • 1 nœud papillon et 1 pochette pour compléter le look mariage et sorties très habillées.

 

Les pièces que nous avons en commun

  • 1 doudoune Forclaz Trek 500 à capuche chacun : super pratique, ces doudounes sont hypers légères et tiennent bien chaud. Elles prennent quand même un peu de la place une fois compressées mais ça fait un très bon oreiller pour les transports !
  • 1 Kway Décathlon chacun (qu’on a déjà perdu et remplacé).
  • 1 paire de chaussures de baroudeur de la marque Aigle chacun (nous avons l’air un peu niais à porter les mêmes chaussures et manteaux).

 

La garde-robe de Clémentine

  • 1 robe convertible Infinity dress de Dress and Charms, robe aux multiples styles grâce à deux bandes qui peuvent se nouer de 30 façons différentes. La tenue habillée de Clémentine! Un peu lourde et encombrante cependant nous l’avons renvoyée à la maison une fois que nous n’avions plus besoin de tenues vraiment classes.
  • 2 pantalons Craghoppers : le Clara trousers et Kiwi trekking trousers. Bien que le pantalon Kiwi ne soit pas anti-moustiques comme le Clara, c’est le vêtement favori de la garde-robe tour du monde de Clémentine. En effet, il est super confortable et joli à porter ! Seul bémol : il est un peu court et ne supporte pas le sèche-linge.
  • 2 gilets : un anti-moustiques Craghoppers et un gilet en laine de Merinos Uniqlo
  • 1 pull type polaire
  • 2 sous-pull pour les temps froids : un heatteach Uniqlo et un Kipsta de Décathlon
  • 1 T-shirt en laine Merinos de la marque Super Natural
  • 2 débardeurs
  • 1 T-shirt de sport (qui sèche rapidement et peut aussi bien servir pour la randonnée que comme de pyjama).Tenue Clémentine garde-robe
  • 2 chemises anti-moustiques et anti-UV : Nosilife et Insect Shield
  • 1 endless top cousu main par Caroline du super blog de Searching El Dorado. Trouvez un aperçu des différentes façons de le porter sur  ce lien Youtube (et sur Clémentine sur la photo ci-contre).
  • 1 robe anti-moustique Craghoppers
  • 10 culottes dont 3 supers culottes Modibodi pour une protection supplémentaire pendant les règles
  • 3 soutiens-gorge
  • 1 paire de gants Kalenji. Nicolas n’a pas voulu en emporter mais Clémentine qui est frileuse ne regrette pas. Ces gants prennent très peu de place, sont super légers, tactiles et ont été très appréciés en Alaska et Nouvelle-Zélande.
  • 2 maillots de bain
  • 7 paires de chaussettes (2 anti-moustiques Craghoppers, 2 paires spéciales randonnée de Décathlon, 2 paires anti-moustiques Insect Shield 1 paire normale).
  • 3 sous-vêtements de contention : Clémentine a des soucis de circulation dans les jambes et s’est équipée avec la gamme Cadence : une paire de chaussettes et deux paires de collants. Plus d’informations sur le site de collants Cadence.
  • 2 leggings anti-insectes: un Insect Shield et un Craghoppers. Super pratique pour faire du sport, dormir, emporter dans le sac et glisser sous une robe ou un pantalon si il fait froid.
  • 1 sac à main sécurisé anti-pickpocket de la marque Pacsafe
  • 1 sarong anti-moustiques Craghoppers : versatile et très utile. Clémentine l’utilise tous les jours en écharpe ou en châle (sa longueur permet de faire plusieurs tours et bien garder au chaud, vous savez comme Clémentine est frileuse !). Dans les pays plus chauds, il sert de paréo et de natte de pique-nique ou de plage.
  • 1 chapeau Craghoppers pour se protéger du soleil et des moustiques.
  • 1 paire de sandalettes pour les temps chauds mais aussi pour compléter sa tenue habillée.
  • 1 petite boîte à bijoux improvisée dans boîte de boules Quiès : deux paires de boucles d’oreilles (des puces et des tombantes) et une montre Swatch résistante et étanche (Clémentine compte bien dénicher un bracelet et un collier comme souvenirs).

Le casse tête des sous-vêtements

Après de multiples recherches sur le nombre idéal de sous-vêtements à emmener dans son sac à dos, il semble que les avis s’accordent sur : le nombre idéal de culotte serait de 8 à 10, celui de caleçons serait 5 à 6 et le nombre idéal de chaussettes serait 4 à 5 paires. Les explications invoquées sont que les culottes prennent moins de place que les caleçons et les filles peuvent être amenées à en changer dans la journée.

Nous avons donc testé cette théorie et devons avouer que nous ne sommes pas satisfaits. Nicolas est toujours dangereusement à court de sous-vêtements alors que Clémentine peut encore tenir plusieurs jours. En plus, c’est la guerre pour les chaussettes propres ! Nous avons donc racheté des caleçons et chaussettes. Il nous semble plus logique pour le cycle des lessives d’avoir un nombre égal de sous-vêtements.

L’autre soucis est la matière. Le coton est indéniablement la matière la plus confortable et saine des sous-vêtements mais ils mettent trois fois plus de temps à sécher que nos pantalons ou pulls en matière technique. Nous avons investi dans une paire de sous-vêtements technique spécial voyage pour les lessives qui doivent sécher rapidement.

 

Après notre garde-robe, pour découvrir le reste du contenu de nos sacs à dos, jetez un coup d’œil à notre article sur le matériel. Vous pouvez aussi découvrir la liste de nos équipements électroniques.

 

Abonnez-vous pour voyager avec nous