En voyage, pouvoir parler la langue locale change vraiment l’expérience. Cela permet de comprendre pleinement son environnement, de créer des liens avec les locaux, de pouvoir négocier ou encore d’éviter les arnaques et problèmes. Voilà pourquoi nous avons voulu apprendre l’espagnol. D’origine française, nous parlons Anglais couramment grâce à nos expériences d’expatriés. Nous avons décidé qu’un des objectifs de notre tour du monde serait d’améliorer notre espagnol. En effet, nous avons un niveau scolaire, de vagues souvenirs de cours de lycée pour Nicolas et un peu d’université pour Clémentine.

Notre conseil le plus important pour apprendre l’espagnol: passer du temps dans un pays hispanophone !

Selon notre expérience le vrai moyen de se lancer et maîtriser une langue à l’oral c’est d’être contraint de la parler ! Notre meilleur conseil est donc de voyager en Espagne, en Amérique Centrale ou en Amérique du Sud, et d’éviter les grandes villes où vous risquez de tomber sur des personnes qui parlent anglais.


Attention l’espagnol diffère selon le pays que vous visitez !

Principalement entre l’Espagne et l’Amérique Latine, mais aussi entre les pays d’Amérique Latine. La prononciation et l’accent, le vocabulaire et l’usage de la deuxième personne du pluriel (« vosotros »/ »ustedes ») sont les principales différences.

Cependant si vous maîtrisez une forme ou l’autre d’espagnol vous n’aurez aucun problème à comprendre et à vous faire comprendre peu importe votre destination. Faites juste des recherches avant d’arriver pour éviter les petites erreurs. Si vous voulez approfondir ce sujet voici un article avec des exemples et une vidéo illustrant la différence de prononciation.


Cependant nous pensons que cela ne peut être que bénéfique de se préparer avant le départ ! En effet, la conversation sera fluide bien plus rapidement. De plus, une fois sur place, vous apprendrez beaucoup plus vite et serez capable de maîtriser l’oral comme l’écrit.

Voici nos 5 techniques pour vous préparer :

1) Visionner ses séries et films en espagnol (et revoir sa playlist et son livre de chevet)

Même si vous ne comprenez rien au départ ! Le secret c’est de continuer à regarder et vous allez vous habituez au fur et à mesure aux accents et expressions des acteurs. Peu importe que vous manquiez 70% de la conversation, on comprend toujours un peu grâce au contexte ! Si possible ajouter toujours les sous-titres en espagnol, cela fait fonctionner à la fois votre mémoire auditive et visuelle.

Nous aimons beaucoup ce conseil car il ne demande pas d’efforts en particulier et est divertissant. La majorité d’entre-nous regardons la télévision ou des séries de façon régulière, et c’est aussi un moyen de transformer un moment de détente (procrastination après 3 épisodes) en une activité très utile. Plus de raisons de culpabiliser ! Enfin, cela vous offre une fenêtre sur la culture et les habitudes tout en vous permettant d’apprendre de l’argot et des expressions moins scolaires.

Nous sommes des adeptes du visionnage en VO, cependant si vous n’avez jamais regardé de films ou séries espagnoles et que vous n’êtes pas à l’aise avec la compréhension orale il est rassurant de commencer avec un film ou une série que vous connaissez par cœur (comme Harry Potter ou Friends). Vous pouvez aussi tricher au début et avoir les sous-titres en français, mais c’est bien moins efficace !

Il est aussi très utile de revoir votre playlist pour des chansons du pays que vous voulez visiter. Enfin, si vous vous sentez à l’aise avec le support audio vous pouvez écouter des podcasts ou émissions de radios (plus difficile sans les images pour vous donner du contexte).

Notre conseil pour commencer à regarder des séries en espagnol : les telenovelas ! La telenovela est un genre télévisuel, produit à l’origine dans divers pays d’Amérique Latine, racontant une histoire d’amour sur un ton dramatique et rarement réaliste avec de nombreux chapitres et rebondissements. Le jeux des acteurs (riches en gestes et expressions dramatiques) rend la compréhension plus facile. Si vous souhaitez une introduction aux telenovelas, avant de vous lancer pleinement dedans, nous vous conseillons l’excellente série américaine Jane The Virgin.

Notre petite sélection de films et séries en espagnol

Spanish TV shows

  • Las Chicas del Cable (nous adorons le côté dramatique qui tire vers la telenovela dans cette série à tendance féministe).
  • La Casa de Papel (attention cette série est difficile à comprendre car le langage est très technique).

Mexican TV show

Argentine

  • Los simuladores (nous ne l’avons pas encore regardée mais elle nous a été vivement conseillée et est en haut de notre liste).

Films mexicains

  • La Jaula de Oro (un film très triste mais que tout le monde devrait regarder sur des adolescents guatémaltèques qui essayent d’émigrer au États-Unis).
  • Amores Perros
  • Zurdo (un film pour les plus jeunes)

Cette liste est encore en construction et nous ne manquerons pas d’ajouter nos dernières trouvailles ! Partagez en commentaire votre série / film hispanique préféré.

Lire des livres en espagnol

La book nerd (fans de livres) du couple, Clémentine, se doit d’ajouter à cet article de lire en espagnol ! Cependant lire des livres est plus difficile qu’un support audiovisuel et on peut se sentir très seul face à trois pages d’incompréhension. Toutefois, c’est aussi un excellent moyen de faire évoluer son apprentissage. Encore une fois nous préférons lire en VO si possible mais vous pouvez commencer avec un livre facile que vous connaissez par cœur (par exemple le tome 1 d’Harry Potter). Les bandes-dessinées ou livres jeunesse sont un bon point de départ. La satisfaction de passer à des livres pour adulte et de les lire à une vitesse presque normale est vraiment chouette.

Le secret est de ne pas essayer de comprendre chaque phrase et de les relire sans cesse. Si vous ne connaissez pas trois mots dans une phrase et n’arrivez pas à comprendre le sens, c’est sans importance, continuez de lire et à la fin du chapitre vous devriez avoir une idée générale.

Si vous respectez bien cette première technique et écoutez de la musique en espagnol sur le chemin du travail, regardez votre série du soir en espagnol et lisez avant de vous endormir en espagnol nous sommes certains que vous ferez des progrès très rapides !

2) Prendre part à des échanges de langues

Une de nos façons préférée d’apprendre une langue car cela permet de faire des rencontres, être sociable (plutôt que de parler à Duolingo) et sortir de chez vous (après avoir passé des heures dans la canapé à regarder des telenovelas) tout en étant gratuit. C’est aussi l’occasion d’aider une autre personne avec son apprentissage du français ou de l’anglais. Ces échanges s’organisent dans toutes les villes et sûrement près chez vous, vous pouvez faire des recherches en vous inscrivant sur Meetup ou Duolingo Events.

Nous vous encourageons aussi vivement à rechercher ce genre d’échanges lors de votre voyage. C’est un excellent moyen pour rencontrer des locaux et d’autres voyageurs qui veulent pratiquer leur espagnol. C’est grâce à un échange Duolingo que nous avons pu participer avec des locaux aux festivités du Día de Muertos au Mexique. Si vous passez par Oaxaca et voulez rejoindre cet échange voici le lien !

3) Utiliser une méthode de grammaire et faire des listes de vocabulaire

De nos jours, les éditeurs publient des tout petits formats, pratiques et légers, comme les « mini-bled », vous pouvez aussi utiliser une version numérique. C’est un essentiel pour nous qui permet d’être capable de vérifier à chaque fois que vous avez un doute sur une règle ou une conjugaison. C’est cette vérification systématique qui vous fera progresser et retenir les règles de grammaire. Vous entendrez des gens qui vous disent « ce n’est pas grave du moment que tu arrives à parler on s’en fiche des règles » mais nous ne sommes pas tout à fait d’accord. Si vous ne savez pas conjuguer un verbe par exemple vous vous exposez à chaque phrase à un risque d’incompréhension, cela signifie aussi que vous ne pourrez jamais écrire un email de façon professionnelle.

Si votre méthode de grammaire est bien faite elle devrait être assez buvable pour que vous en lisiez 2-3 pages par jour histoire de rafraîchir vos connaissances. C’est aussi l’occasion à chaque fois que vous avez un moment (transport, attente au restaurant, etc.) d’apprendre vos conjugaisons (faites une dernière relecture le soir avant de vous coucher, c’est comme ça que ça rentre !).

Nous vous conseillons aussi vivement de vous faire vos propres fiches de vocabulaire avec les mots que vous avez dû rechercher sur Google ou dans un dictionnaire. Malheureusement un mot est souvent aussitôt recherché aussitôt oublié mais si vous prenez le temps de l’écrire et ensuite de le relire régulièrement (encore une fois avant de vous couchez c’est le top) votre mot sera mémorisé.

Utiliser une méthode générale de langue format papier ou PDF ?

Nous avons tous acheté ces méthodes sans jamais les finir (abandon au jour 5 de « parler espagnol en 30 jours »…) mais même si vous n’en faites qu’une partie cela peut valoir le coup. Ces méthodes permettent de travailler la grammaire comme le vocabulaire et de vous tester et mettre en pratique avec des exercices. Voici celles que nous avons testé

  • Spanish in 30 days Le niveau est débutant, un peu trop pour nous mais nous la continuons car cela nous permet de revoir les bases, nous apprécions que les leçons soient vraiment courtes.

Les méthodes que nous vous conseillons vraiment sont les dictionnaires pour les débutants

Nous apprécions énormément les Lonely Planet qui vont droit au but vous donnant les mots essentiels pour chaque situation. Ils sont aussi très clairs et faciles d’utilisation. En plus, les guides sont spécifiques à l’espagnol du pays que vous souhaitez visiter ! Voici ceux que nous utilisons en Amérique Centrale :

Nous aimons aussi les dictionnaires Insight Guides, vendus avec une application pour pratiquer plus loin que l’écrit :

espagnol

Nos outils de préparation avant le voyage.

4) Utiliser une application (ou regarder des chaînes Youtube)

De nos jours les applications pour apprendre les langues sont vraiment bien développées. Elles permettent de pratiquer l’écrit et l’oral avec au moins de l’écoute et même de la parole pour certaines (si votre micro fonctionne correctement et que vous arrivez à parler assez intelligiblement avant de vous énervez sur votre téléphone). L’application garde une trace de vos progrès et vous envoie des notifications pour étudier. Vous l’avez toujours sur vous (contrairement à votre méthode de mille pages) et pouvez la dégainer quand vous avec un moment dans les transports ou aux toilettes.

Les applications que nous utilisons :

  • Duolingo un concept devenu très populaire qui s’apparente à un jeu, il y aussi la possibilité d’ajouter vos amis de voir leurs progrès. L’application est gratuite !
  • Babbel un site et une application très poussée pour un apprentissage personnalisé et adapté à vos besoins. Le seul bémol, ce n’est pas gratuit.

Enfin, vous pouvez aussi vous abonner à des chaînes Youtube, nous utilisons Tu escuela de español.

5) Prendre des cours dans une école de langue

Vous pouvez le faire chez vous avant de partir mais surtout sur place dans le pays que vous visitez. Vous serez sûrs que les professeurs sont des natifs et ont une prononciation parfaite, cela coûtera surement moins cher et c’est un très bon moyen de se faire des amis et s’immerger dans la culture locale. Cela peut aussi être une façon de commencer tranquillement un voyage que vous trouvez intimidant.

Nous avons suivi des cours pendant une semaine à la Spanish Immersion School à Oaxaca au Mexique. C’est lors de cette semaine que nous avons fait des progrès vraiment notables. Nous avons choisi cette école car la base de l’apprentissage se fait par des cours particuliers, nous pensons ainsi que les résultats sont bien plus rapides. Les leçons étaient parfaitement adaptées à notre niveau et les professeurs étaient capables après le premier cours de connaitre nos erreurs récurrentes et points faibles. Un autre plus, chaque journée de cours était divisée entre deux professeurs avec des styles très différents, ce qui a empêché que nous nous habituions à un seul interlocuteur. Nous ne nous sentions pas du tout comme à l’école. Il est possible de choisir le lieu des classes, dans un parc, en se baladant, au musée, etc. Au sein de l’école l’environnement est idyllique et les cours se déroulent dans le jardin avec les tortues, les oiseaux et le perroquet.

L’école offre aussi des cours de cuisine locale et de danse salsa, une très bonne façon de continuer à pratiquer son espagnol tout en en apprenant plus sur la culture et en sociabilisant avec les autres étudiants. Enfin, il est possible de faire des excursions et nous avons eu la chance d’avoir une visite privée (et gratuite) des ruines de Monte Alban par un des professeurs très érudit. L’école propose aussi des séjours en famille d’accueil pour une immersion complète. Si cette école vous fait vraiment envie mais que vous n’avez pas prévu de voyage au Mexique l’école propose aussi des cours par Skype. Bien plus qu’une école, il s’agit d’une communauté qui se concentre sur l’échange et l’étude de l’espagnol.

 

Pour conclure nous voudrions pointer du doigt le fait qu’en parlant français nous sommes bien avantagés pour apprendre l’espagnol. La prononciation est facile, la grammaire, les structures de phrases ainsi qu’une partie du vocabulaire sont similaires. Cela devrait être plus naturel que l’anglais. Vous n’avez donc plus d’excuses !

Abonnez-vous pour voyager avec nous